Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:59

Photos Kate Upton au naturel pour un message «body positive»

La mannequin a davantage confiance en elle aujourd'hui. Elle veut transmettre son esprit décomplexé en posant sans retouches pour le magazine Health.

Kate Upton souhaite être un exemple pour les autres femmes qui se sentent sous pression pour se conformer aux images des corps imposées par les photos filtrées sur les médias sociaux.

Kate Upton souhaite être un exemple pour les autres femmes qui se sentent sous pression pour se conformer aux images des corps imposées par les photos filtrées sur les médias sociaux. Image: AFP

Galerie photo

Kate Upton pose pour une marque de sous-vêtements

Kate Upton pose pour une marque de sous-vêtements Kate Upton est la nouvelle égérie de la collection printemps 2018 de lingerie de la marque italienne Yamamay, baptisée "Confident Beauty".

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Kate Upton a voulu faire une déclaration positive sur le corps avec sa séance de photos non retouchées pour le magazine «Health». Le mannequin, âgé de 27 ans, qui apparaît sur la couverture du numéro de septembre, souhaite être un exemple pour les autres femmes qui se sentent sous pression pour se conformer aux images des corps imposées par les photos filtrées sur les médias sociaux. «Quand vous y réfléchissez, nous avons des retouches partout maintenant, et nous ne le savons même pas», a déclaré le mannequin au magazine.

«Les gens préparent des clichés Instagram et les retouchent. C'est la nouvelle norme. Et nous pensons que c'est ainsi les gens regardent réellement et pensent que nous devrions aussi regarder de cette façon. Donc, pour moi, faire une séance de photos sans retouches est un pas en avant pour rester dans la vie réelle. Le but devrait être d'être le meilleur possible – et non pas d’essayer de ressembler à quelqu'un d'autre», a-t-elle ajouté.

Améliorer son bien-être mental

Le mannequin de «Sports Illustrated», qui a donné naissance à sa fille Genevieve en novembre, veille à ce qu’elle puisse faire de l’entraînement à un moment de la journée pour améliorer son bien-être mental. «Je trouve que si je suis dans un bon espace mental, je ne laisse pas les emm**eurs et les critiques m’atteindre», a-t-elle expliqué.

Kate Upton a confié aussi qu'elle avait davantage confiance en elle et d'amour pour son corps que quand elle a commencé à être mannequin. «Quand j'ai commencé à poser, tout était lié à vos mesures et dans quoi tu pouvais entrer. C’était des remarques comme: «Oh, vous ne vous glissez pas dans ce jean». Vous avez honte. Et c’est pourquoi j’ai mis plus de temps à avoir une optique plus saine. C’est pourquoi il est important pour moi de mettre en avant cet état d’esprit différent. Je ne veux pas que quiconque soit obligé de se trouver dans cet espace négatif où il pense: «Oh, non! Je ne rentre pas dans cette robe de taille 2. Vous savez quoi? Qui s'en soucie? Achetez-en une autre!», a-t-elle conclu en riant.»

Créé: 19.08.2019, 07h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.