Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 05:04

États-Unis Kevin Spacey quitte le tribunal beaucoup trop vite

Laissé en liberté sous caution lundi 7 janvier, l'acteur a ensuite été arrêté pour excès de vitesse.

Kevin Spacey a été formellement inculpé d'agression sexuelle par un juge de Nantucket (Massachussets).

Kevin Spacey a été formellement inculpé d'agression sexuelle par un juge de Nantucket (Massachussets).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trop pressé, Kevin Spacey! Formellement inculpé lundi 7 janvier d'agression sexuelle par un juge de Nantucket (Massachussets), l'acteur américain a été laissé en liberté sous caution avant la prochaine audience fixée au 4 mars. Quelques heures après, il avait déjà affaire aux forces de l'ordre... pour excès de vitesse!

Après avoir atterri à l’aéroport national Ronald-Reagan à Washington, Kevin Spacey était au volant de sa voiture quand il a été arrêté par des policiers, révèle «TMZ». Ceux-ci ont effectué les contrôles de ses papiers et de son véhicule avant de le laisser partir. Selon des sources judiciaires, l'acteur n'a pas eu d'amende. Il n'aurait reçu qu'un avertissement verbal. (Le Matin)

Créé: 08.01.2019, 12h55

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.