Lundi 23 juillet 2018 | Dernière mise à jour 00:00

France Kim Kardashian braquée: un suspect arrêté

En octobre 2016, la star américaine s'était fait menacer, ligoter puis voler près de 10 millions d'euros de bijoux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'homme, âgé de 28 ans et interpellé sur commission rogatoire du juge d'instruction, a été mis en examen (interpellé) notamment pour «vol avec arme en bande organisée», «séquestration» et «association de malfaiteurs», a précisé cette source.

Dix autres suspects sont mis en examen dans cette enquête, dont deux sont encore en détention provisoire.

L'homme avait été interpellé «mardi à 6h30 à Vallauris» (près de Cannes) par les policiers français de la Brigade de répression du banditisme (BRB) en charge de l'enquête, avait précisé plus tôt une source proche de l'enquête.

Dans cette enquête, dix personnes - bien connues de la police - ont été mises en examen et deux sont toujours en détention provisoire. Ces hommes sont soupçonnés d'avoir réalisé un braquage de neuf millions d'euros, le plus gros commis à l'encontre d'un particulier depuis vingt ans en France.

Fashion Week

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, la star s'était fait braquer par cinq hommes dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris, où elle était venue assister à la Fashion Week.

Deux des voleurs l'avaient menacée avec une arme sur la tempe, avant de la ligoter, de la bâillonner, puis de l'enfermer dans la salle de bains.

Les braqueurs avaient emporté une bague évaluée à près de quatre millions d'euros, ainsi que plusieurs bijoux en diamant et en or. Pour les enquêteurs, une partie importante du butin a été écoulée en Belgique.

L'un des hommes suspectés d'avoir participé au vol spectaculaire de la starlette avait été remis en liberté pour raison de santé. Il a été «placé sous contrôle judiciaire strict: il est autorisé à se déplacer uniquement pour des rendez-vous médicaux», avaient indiqué ses avocats, Me Dominique Ousset et Victoria Anfuso. (afp/nxp)

Créé: 13.04.2018, 13h14

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.