Jeudi 24 août 2017 | Dernière mise à jour 12:33

Oups Kim Kardashian enfarinée

La fashionista a été «attaquée» jeudi par une femme sur le tapis rouge d’une soirée de promo pour son parfum.

Image: DR

Vidéo

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jeudi soir, Kim tout de noir vêtue se pavane tranquille sur le tapis rouge d’un hôtel pour une soirée de promotion de son parfum «True Reflection». C’est alors que le «drame» se produit: une femme d’origine asiatique lui balance de la poudre blanche dessus. Voilà Kim Kardashian plus poudrée qu’un cupcake!

Heureusement, elle a foncé rapido dans sa chambre pour se secouer un peu et se brosser les cheveux. «C'est sans doute la chose la plus folle, la plus inattendue et la plus bizarre qui me soit arrivée», a expliqué Kim à E! Online. «Comme je l'ai dit à mon maquilleur, je voulais un peu de poudre pour matifier mon visage, là j’ai été servie!»

Selon TMZ, les pompiers sont tout de même intervenus pour analyser la substance blanche, histoire d’être sûrs qu’elle n’était pas dangereuse. Mais ils ont rapidement déterminé que ce n’était que de la farine comestible. L’agresseure, quant à elle, est entre les mains de la police. (Le Matin)

Créé: 23.03.2012, 10h44


Sondage

Circuleriez-vous davantage en vélo si le réseau des pistes cyclables était amélioré?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters