Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 08:47

Confidences Kylie Minogue: «Je suis encore sexuellement active»

La chanteuse australienne s’est livrée sans langue de bois dans une interview.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La pop star a rencontré «Le Parisien Week-end» à Londres pour parler de son nouvel album, mais pas que. Kylie Minogue est aussi revenue sur son image de sex-symbol, toujours d’actualité malgré ses 49 ans. «Je suis encore sexuellement active, alors oui, j'en joue (ndlr: de son image) forcément. Je me suis rendu compte que cela faisait partie de moi, de mon personnage. Sans aller aussi loin que j'ai pu le faire par le passé, j'essaie toujours d'être sexy», a-t-elle confié.

Dépasser les limites du décent, l'Australienne a raconté que cela lui était arrivé une fois «quand j'ai fait, à l'âge de 33 ans, une pub en sous-vêtements transparents. Le genre de vidéo qu'un père ne devrait pas voir! Quand le mien est tombé dessus, je lui ai dit: «Fais comme si ça n'était jamais arrivé!»

Dans sa longue interview, Kylie a aussi avoué qu'elle rêvait toujours «de trouver l'amour bien qu'à mes yeux cela ne constitue pas l'aboutissement d'une vie». Quant à la question de savoir si elle ne regrettait de n'avoir jamais fondé une famille, celle qui s'est battue contre un cancer du sein a répondu sans détour: «Oui, bien sûr, mais ce n'était pas un chemin pour moi. Ma santé ne me l'a pas permis.»

Créé: 16.03.2018, 19h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.