Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 13:49

Confidences Kylie Minogue: «Je pourrais m'imaginer en belle-mère»

Consciente que les années filent à toute vitesse, la star australienne de 49 ans doute de tomber enceinte un jour.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Célibataire depuis sa rupture avec son fiancé, Joshua Sasse, survenue l'an dernier, Kylie Minogue a aujourd'hui retrouvé le moral. Un vrai miracle pour la star qui avait très mal vécu sa séparation.

«Mon état physique n'allait plus. Je crois qu'on peut dire que c'était une dépression nerveuse», confie la chanteuse au «Sunday Times». Selon la rumeur, l'acteur britannique, de 15 ans son cadet, lui aurait été infidèle. Kylie avait alors confirmé la fin de leur relation sur Instagram. Aujourd'hui, à l'aube de ses 50 ans, l'Australienne est consciente qu'elle ne deviendra probablement jamais maman. «Bien sûr, je me demande ce que cela pourrait être. Mais votre destin est votre destin. Je ne m'imagine pas tomber enceinte, par miracle, à ce stade de ma vie. Je me demande même si je pourrais l'assumer», dit-elle.

Malgré tout, l'artiste essaie de rester positive. «Ce serait mentir que de dire que je ne ressens pas un peu de tristesse, mais je ne me laisse pas atteindre par ça, explique-t-elle. Et il y a une grande probabilité, si je rencontre à nouveau quelqu'un, que cette personne ait des enfants. Donc je pourrais m'imaginer en belle-mère.»

Créé: 19.02.2018, 20h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.