Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 18:59

Monica Bellucci «La femme célibataire est une femme libre»

L'actrice Monica Bellucci s’est confiée dans les pages du magazine Hello! sur son quotidien. Elle a notamment évoqué ses 50 ans fêtés en septembre dernier, et sa séparation avec Vincent Cassel.

Galerie photo

Ces couples de stars qui n'ont pas tenu le coup

Ces couples de stars qui n'ont pas tenu le coup De Alexandra Lamy et Jean Dujardin, en passant par Vincent Cassel et Monica Bellucci, voici les ruptures de people.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Monica Bellucci a passé en septembre dernier le cap des 50 ans, tout juste un an après sa séparation d’avec Vincent Cassel. Si beaucoup auraient du mal à se lancer dans deux nouveaux chapitres de la vie de cette manière, ce n’est pas le cas de l’actrice. Loin d’en avoir peur, elle a embrassé ces changements. «C’est libérateur. La femme célibataire est une femme libre et être célibataire ne veut pas dire être seule, confie Monica Bellucci au magazine britannique Hello!. Je me sens vraiment vivante, j’ai de la chance d’être en bonne santé, et j’ai deux filles magnifiques qui remplissent ma vie de joie.»

Monica Bellucci et Vincent Cassel ont eu Deva et Léonie ensemble. La première est née en 2004, ce qui peut paraitre assez tardif. Cependant, comme elle l’explique, elle voulait être complètement prête pour la maternité. « Ca m’a rendu tellement plus heureuse, plus complète, plus pleine. Quand j’étais dans la vingtaine et au début de la trentaine, je n’étais pas prête à endosser une telle responsabilité. Peut-être parce que j’étais fille unique et ça tend à vous rendre plus égoïste, détaille Monica Bellucci. Mais dès que j’ai eu Deva, j’avais 39 ans, j’ai voulu un autre enfant. Et puis j’ai décidé qu’il fallait attendre avant que j’aie bien compris ce que ça voulait dire d’être mère. J’ai eu ma deuxième fille quand j’avais 45 ans, c’est plutôt chanceux pour une femme à cet âge. Mais ça a été tellement beau d’élever mes enfants. C’est juste un miracle. »

En matière d’éducation, Monica Bellucci préfère être ouverte et honnête avec ses enfants. Elle espère qu’ils se sentiront aussi libres qu’elle en grandissant et qu’ils n’hésiteront pas à venir lui parler. « Je leur dis qu’il ne faut jamais garder les choses enfermées », ajoute Monica Bellucci.

Créé: 09.03.2015, 14h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.