Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 07:35

Saint-Barth Laeticia contrainte de déplacer la tombe de Johnny

La veuve du rockeur a accepté la demande du maire. Le transfert devrait se faire d'ici mi-septembre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Actuellement en vacances à Saint-Barthélémy, Laeticia Hallyday n'avait sûrement pas prévu de réfléchir à ce genre de situation. Alors qu'elle profitait de son séjour, la veuve du rockeur a dû donner son accord au maire de l'île pour déplacer la tombe de Johnny Hallyday, située au cimetière de Lorient.

L'emplacement sera deux mètres plus loin

La cause? L'emplacement actuel de la sépulture de «L'idole des jeunes» est devenu trop exigu pour le nombre de fans qui viennent chaque jour s'y recueillir, rapporte «Public». «Le premier caveau est vraiment trop petit. Le nouvel emplacement se situera deux mètres sur la droite, un peu plus près de la mer», peut-on lire. Les travaux devraient commencer après le 24 août précise le journal, et ce, après qu'une messe soit donnée en hommage à Johnny Hallyday à l'occasion de la Saint-Barthélémy.

Un transfert qui devrait se faire dans la nuit à la mi-septembre, et auquel Laeticia Hallyday tient absolument à assister, malgré l'avis de ses proches. Il faut dire qu'elle se recueille devant la tombe presque quotidiennement. Et elle peut même «y passer deux heures d'affilée», rapportait son ami Pierre Billon à «Gala».

Créé: 23.08.2019, 15h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.