Dimanche 23 septembre 2018 | Dernière mise à jour 23:44

Héritage Hallyday Laura avait écrit à Laeticia avant que tout s'envenime

Dans la lettre, diffusée dans l'émission «Sept à Huit» de TF1, la fille de Johnny Hallyday demandait de régler la succession en famille. Avec le succès que l'on sait.

Selon 'Sept à Huit', Laura Smet a tout mis en œuvre pour régler l'héritage de son père, Johnny Hallyday, en famille.

Selon 'Sept à Huit', Laura Smet a tout mis en œuvre pour régler l'héritage de son père, Johnny Hallyday, en famille. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avant que n'éclate le scandale autour de la succession de Johnny Hallyday, Laura Smet, sa fille, avait tout mis en œuvre pour régler cet héritage en famille. Ainsi l'émission Sept à Huit de TF1 a découvert l’existence d'un courrier recommandé envoyé le 31 janvier dernier par l'actrice à Laeticia Hallyday.

«Chère Laeticia, voilà près de deux mois que papa est parti et il nous faut avancer dans le règlement de la succession, indique-t-elle. En plein accord avec David, nous voudrions signer dès que possible l'acte (...) qui fixe les qualités héréditaires. Merci d'avance.»

C'est, semble-t-il, le début de l'affaire puisque la réponse de la dernière femme du Taulier vient de son notaire, expliquant aux deux ayant droit que leur père ne mentionne que sa femme dans son testament.

En réponse à cette nouvelle, Laura Smet et David Hallyday ont alors demandé un «droit de regard sur le contenu» du nouvel album que Johnny Hallyday a enregistré avant sa mort.

La réponse, cinglante, est donnée par Laeticia directement. «C'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre (…), indique-t-elle. Cette requête (...) prend le ton d'une mise en demeure. Je n'entends pas accéder à cette injonction qui n'est pas fondée. L'intégralité des droits d'auteur et d'artiste-interprète de mon époux m'a été dévolue au terme de ses dernières volontés.»

Quelques jours plus tard, l'affaire a éclaté sur la place publique prenant l'ampleur que l'on connaît. Jeudi, le tribunal de Nanterre devrait se pencher sur la question de cette succession. (Le Matin)

Créé: 13.03.2018, 13h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.