Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 15:01

Succès Les enchères des œuvres d'art d'Aznavour rapportent gros

Une sculpture de Germaine Richier, appartenant au chanteur disparu l'année passée, s'y est notamment vendue pour 2,11 millions d'euros.

Charles Aznavour est décédé le 1 octobre 2018.

Charles Aznavour est décédé le 1 octobre 2018. Image: Eric FEFERBERG / AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vente aux enchères d'une partie des œuvres d'art de Charles Aznavour a été un franc succès.

Une sculpture en bronze ayant appartenu à l'interprète de «La Bohème» a été mise en vente chez Christie's ce 4 juin. «La Tauromachie», œuvre de Germaine Richier, a été adjugée à pas moins de 2,11 millions d'euros.

Il s'agit de l'un des onze exemplaires de l'œuvre conçue par l'artiste décédée en 1959. Parmi les autres exemplaires, l'un se trouve au musée Guggenheim de Venise, et un autre au Musée royal d'art moderne de Bruxelles. La pièce a été conçue en 1953, et le chanteur l'avait acquise par le fondateur des compagnons de la chanson, son ami Fred Mella.

Parmi les autres pièces mises en vente, un César, Plaque Tesconi, a été vendu pour 72 000 euros. Il avait été estimé entre 60 000 et 80 000 euros. Une belle vente, donc, pour des collectionneurs tout aussi férus d'art que l'était Charles Aznavour.

Créé: 05.06.2019, 15h21

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.