Mercredi 19 février 2020 | Dernière mise à jour 10:20

Séparation Le mariage de Janet Jackson vole en éclats

La chanteuse pop restera à Londres avec leur fils, né en janvier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a quelque chose de cassé entre Janet Jackson et son époux, Wissam Al Mana, un millionnaire qatarien de 41 ans. La crise est en tout cas suffisamment grave pour que le site américain TMZ, toujours très bien informé, évoque leur séparation.

Ensemble depuis 2011 et marié en novembre 2012, le couple a eu la grande joie d’accueillir un petit garçon, le 3 janvier dernier. Souvent très discrète sur sa vie privée, Janet Jackson, 50 ans, avait annoncé elle-même la naissance du petit Eissa dans un communiqué envoyé à People Magazine.

Cette fois, personne ne dit un mot, mais l’entourage de la chanteuse confie dans plusieurs médias qu’elle ne supportait plus l’attitude autoritaire de l’homme d’affaires. Leur séparation serait déjà réglée à l’amiable, avec en premier lieu la garde du bébé: Eissa restera avec sa maman, à Londres. Janet Jackson a connu deux mariages malheureux, le premier avec James DeBarge de 1984 à 1985, puis avec René Elizondo Jr, de 1991 à 2000. Elle avait rencontré Wissam Al Mana en 2010, lors de l’ouverture d’un hôtel à Dubaï. En avril 2016, l’annonce de sa grossesse avait mis un terme à la tournée mondiale qu’elle avait lancée le 31 août 2015, à Vancouver.

Créé: 10.04.2017, 06h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.