Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 07:45

People Matt Damon: «La Suisse m'a laissé de très bons souvenirs»

A l’affiche d’«Elysium», l’acteur se souvient de ses tournages en Suisse entre Zurich et Genève où il aimerait venir passer des vacances.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contrairement à Oprah Winfrey et ses déboires dans un magasin zurichois (Lire nos éditions précédentes), Matt Damon garde un très bon souvenir de la Suisse. Il s’en explique alors que sort «Elysium», un film pour lequel il s’est totalement transformé.

Vous êtes l’une des stars de Hollywood qui connaît bien la Suisse. Quels sont vos souvenirs?

Je garde d’excellents souvenirs de notre passage, principalement à Zurich où j’ai tourné plusieurs fois. Mon ami Steven Soderbergh avait tenu à réaliser quelques plans en Suisse pour «The Informant» en 2008. Nous avions fait le déplacement devant l’hôtel Savoy et pas loin de l’Hôtel de Ville. J’adorerais revenir en Suisse pour y passer des vacances avec toute ma famille.

Si vous deviez parler de la Suisse à vos amis qui ne connaissent pas notre pays que leur diriez-vous?

Je leur conseillerais de bien se couvrir s’ils viennent en dehors de l’été. Mon passage avec Soderbergh s’était fait en automne. Je me souviens d’un froid glacial et d’un épais brouillard au petit matin. Cela peut avoir son charme, sauf quand il s’agit de passer son temps à l’extérieur, devant les caméras (rires). Le plus drôle c’est que dans «The Informant» j’étais presque méconnaissable avec mon postiche, mes lunettes et des habits des années 90. Les gens devaient se dire: «Ce gars ressemble à Matt Damon, mais impossible que ça soit lui ici.»

À quand vos prochaines vacances chez nous?

J’aimerais y louer un chalet si je reviens tourner. Le plus difficile est l’organisation familiale. Maintenant que nous avons 4 enfants, j’ai un peu l’impression d’être à la tête d’un cirque ambulant.

Vous avez également tourné en Suisse pour «The Bourne Identity», n’est-ce pas?

Nous avions fait une belle pub pour les trams bleus zurichois dans ce film d’ailleurs (ndlr: une partie des scènes supposées se dérouler à Zurich avait été tournée à Prague avec quelques anachronismes).

Comment décrire «Elysium» qui sort demain en Suisse romande?

J’incarne un homme en 2154 qui vit sur notre planète dans une ambiance post-apocalypse. Il est en train de mourir et prêt à tout pour rejoindre «Elysium», une station spatiale où les riches terriens se sont réfugiés. C’est le seul endroit où il peut avoir accès à des soins médicaux et survivre.

La décision de vous raser le crâne pour «Elysium» a été prise facilement?

Dans la BD, le personnage de Max a un look bien particulier que je tenais à respecter. Il a passé du temps en prison, il a le crâne rasé et des tatouages sur un corps ultra musclé. Je n’avais jamais eu à incarner un tel rôle. Alors j’ai accepté le challenge, j’ai fait de la musculation et j’ai tout simplement coupé mes cheveux avant de me raser la tête. Nous avons procédé par étapes! (Rires.)

Que pense votre épouse Luciana de l’homme musclé d’«Elysium»?

Elle en a bien profité… mais c’est du passé. J’ai bossé comme un dingue pour avoir ce corps-là. Mes abdos et mes muscles ont disparu sous les plats en sauce et de très bons vins.

Votre femme doit apprécier d’avoir un homme différent dans son lit tous les six mois, non?

Je change de rôle et d’apparence physique pour chacun de mes films depuis quelque temps… et mon épouse adore ça! Elle a l’impression d’avoir un autre gars dans son lit sans avoir à faire des infidélités à l’homme qu’elle a épousé: c’est parfait.

(Le Matin)

Créé: 13.08.2013, 08h28

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters