Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 03:09

Mariage royal «Meghan pourrait avoir un bébé dans un an»

Une des plus grandes fans de la famille royale, Margaret Tyler, a accueilli «Le Matin» pour parler du mariage du jour.

Vidéo: Laurent Crottet/ Le Matin

Info

En direct sur lematin.ch

Samedi 19 mai 2018, regardez en direct le mariage du prince Harry et de Meghan Markle avec nos commentaires dès 10h30 sur notre site.

Galerie photo

Chez Margaret Tyler

Chez Margaret Tyler L'Anglaise a ouvert pour Le Matin les portes de sa maison, transformée en musée pour la famille royale, juste avant le mariage de Meghan et Harry.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On se sent comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Littéralement. Il faut respecter un chemin très précis pour ne rien casser dans la maison de Margaret Tyler. L’Anglaise de 74 ans a transformé sa propriété de Wembley (Londres) en un véritable musée consacré à la famille royale. En tout, quatre espaces où l’on retrouve plus de 10 000 objets. «Je ne fume pas, je ne bois pas, je n’ai pas d’ordinateur ou de voiture. Je préfère dépenser mon argent dans quelque chose qui dure», nous a-t-elle confié hier. Tout l’étage du bas est décoré. Tasses, robes, figurines grandeur nature, même la télévision parle du grand événement… On n’aperçoit presque jamais les murs. Sauf dans sa cuisine ouverte.

Juste à côté de la table à manger, on retrouve le coin réservé au prince Harry et à Meghan Markle, qui se marient aujourd’hui. «J’étais ravie lorsqu’ils ont officialisé leur relation. Je me suis même rendue à l’annonce des fiançailles dans le jardin de Kensington. Il faisait tellement froid, il pleuvait, je suis tombée malade… Mais je m’en fichais, j’étais là.» Elle caresse au même moment un badge représentant les futurs époux sur sa veste aux couleurs britanniques. «Je vais partir à 4 heures du matin. Ils n’ont que 4000 sièges malgré les 100 000 personnes attendues. J’ai envie de mettre toutes les chances de mon côté», dit-elle. L’excitation est à son comble. Sa voix monte dans les aigus lorsqu’elle se questionne sur la robe de l’ex-actrice et qu’elle apprend que le prince Charles l’accompagnera à l’autel. «C’est adorable qu’il se soit proposé.»

«Downton Abbey» ou «Suits»

Oui, Margaret Tyler «adore Meghan». Au point de vouloir commencer à regarder la série «Suits» dans laquelle cette dernière a joué. Même si la septuagénaire ne jure que par «Downton Abbey». «Il paraît que Meghan se marie dans un des derniers épisodes», précise-t-elle. On a hésité à l’avertir qu’on la voit également dans des scènes plus torrides, mais on lui laisse la surprise. «Je pense qu’elle va apporter quelque chose de positif au pays. Elle et Harry se comprennent très bien. Ils travaillent les deux dans l’humanitaire, leurs parents sont divorcés, ils savent quelles erreurs ils ne doivent pas reproduire. J’espère aussi que dans un an ils auront un bébé.» Les paris sont lancés!

L’idée d’un nouveau bébé scotche un sourire jusqu’aux oreilles à celle qui a déjà rencontré Elizabeth II à quatre reprises. «J’ai un espace réservé à George, Charlotte et Louis… Il va sérieusement falloir que j’achète la maison d’à côté si cela continue», plaisante-t-elle. Car chaque semaine elle trouve un nouveau bijou. Sa renommée a traversé les frontières, au point que des touristes frappent à sa porte pour une visite et lui laissent des objets retrouvés dans leur grenier. Mais combien coûte cette caverne d’Ali Baba? «Le tout a été assuré pour 40 000 livres sterling environ.»

Lady Di reste sa préférée

Ce musée a pris forme il y a 40 ans. Mais l’amour de Margaret Tyler pour la famille royale est né alors qu’elle était enfant. «Mes parents ne faisaient que d’en parler et, étant fille unique, j’écoutais toutes leurs conversations.» À 34 ans, elle s’est amusée à tout rassembler et à créer une chambre à l’abri de ses quatre enfants. Plus tard, ces derniers l’ont aidée à agrandir sa collection et lui ont offert son bien le plus précieux: un tableau représentant Lady Di avec ses deux fils. «On m’appelle sa fan numéro un. Diana était si douce. Je l’ai rencontrée six semaines avant sa mort. Je ne pourrais m’empêcher d’avoir une pensée pour elle lors de la cérémonie.» Nous aussi.

Créé: 19.05.2018, 09h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.