Mercredi 19 février 2020 | Dernière mise à jour 17:05

Prison La mère de Giuseppe crie à l’injustice

Condamné pour harcèlement et violences sur son ancienne compagne, Giuseppe Polimeno, ex-candidat de «Qui veut épouser mon fils?» restera un an derrière les barreaux.

Image: Capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une sanction que sa mère Marie-France trouve injuste: «Giuseppe ne mérite pas ça. La justice s’est montrée trop sévère à son égard. Nabilla est libre après avoir poignardé son conjoint. Mon fils se retrouve derrière les barreaux pour une banale querelle de couple».

Dans le magazine Public, elle assure que cette condamnation ne brisera pas sa carrière: «Il est en négociation avec une chaîne de télévision italienne qui souhaite en faire le héros d’une télé-réalité, l’année prochaine. Je dois me rendre à Rome pour finaliser les contrats».

Créé: 06.08.2016, 11h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.