Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 22:10

Pôle Nord Mike Horn: «nous sommes fatigués, mais inarrêtables»

En pleine expédition dans l'Océan Arctique avec Børge Ousland, l'explorateur a publié un message inquiétant. Il s'est finalement ravisé, pour poster un texte plus positif.

Mike Horn et son compagnon Børge Ousland tentent de traverser à ski l'Océan arctique gelé.

Mike Horn et son compagnon Børge Ousland tentent de traverser à ski l'Océan arctique gelé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mike Horn et Børge Ousland, respectivement âgés de 53 et 57 ans, ont quitté Nome en Alaska par voilier le 25 août. Ils ont atteint la mer de glace le 12 septembre et voyagent depuis à ski, en tirant des traîneaux chargés de vivres.

Au départ, ils envisageaient d’achever leur traversée vers mi-novembre. «A cause du changement climatique, la glace est plus fine que d’habitude et plus encline à dériver», a expliqué un porte-parole de l'expédition, Lars Ebbesen. Normalement, la dérive devrait permettre aux explorateurs de progresser de quelques kilomètres supplémentaires chaque jour, «mais les vents poussent la glace vers le Groenland et ils ont reculé de trois à cinq kilomètres par jour», a-t-il poursuivi.

Ses filles étaient inquiètes

Chaque soir, l'explorateur donne quelques nouvelles à sa fille, Annika Horn, 26 ans. «Je ne l'ai jamais vu comme ça, dans un état de fatigue physique extrême. Il est en train de perdre la sensation de ses extrémités, c'est inquiétant. Avec ma sœur, on veut qu'il rentre vite à la maison», racontait-elle la semaine dernière. Sa deuxième fille Jessica a précisé que son équipe réfléchissait à toutes les éventualités si jamais ils venaient à déclencher un secours d'urgence. Mais ce n'est toujours pas le cas.

«Nous avons perdu beaucoup de poids»

Mike Horn explique aussi ses périples via les réseaux sociaux. Dernière publication en date: ce lundi 25 novembre. Un cliché inquiétant qui montre Børge Ouslan, emmitouflé dans son manteau, le regard perdu, le nez ensanglanté. Sous le portrait, un texte troublant, que Mike Horn s'est vite empressé de supprimer.

On pouvait lire: «Nous avons installé notre campement derrière une grande arrête, juste à temps avant que les vents violents ne nous frappent. On a bien cru que la tente allait s’envoler avec nous à l’intérieur. Nous allons tout faire pour continuer cette expédition, en espérant avoir la météo de notre côté. Chaque jour, nous réévaluons nos chances d’avancer et de mener à terme cette mission. Avec ce climat instable et la dérive des glaces, il nous est extrêmement difficile de prévoir le nombre de kilomètres qu’il nous reste à parcourir. Au moment où je vous parle, nous sommes à bout de forces, nous avons perdu beaucoup de poids. Nous nous sentons faibles et nous n’avons plus beaucoup de nourriture, nous en avons assez pour nous sortir d’ici mais ce sera très dur.»

Voir cette publication sur Instagram

Expedition Update 34: Safe to say that I’ve had easier weekends in my life as an explorer. After last week’s endless obstacles and difficulties, @borgeousland and I are grateful to start the new week with a fresh mindset. Today, despite our sores (as seen on this photo), we are feeling tired but unstoppable…we know the end is near, so now, we must gather up the strength we have left, and fight to get there. What better way to start the week than with a massive storm?! We therefore had no choice but to set camp and wait for the chaos to pass before we can confidently venture outside again. Maybe this is a blessing in disguise in some weird way…our bodies were really in need of some rest after the physical and emotion exhaustion we went through over the weekend. Although we have rarely been in such a bad storm, the bright and uplifting side is this! Finally the wind is in our favour pushing us towards the south, rather than back to the north. This good news certainly gave us an energy boost, and the confidence that maybe we will be able to end this expedition the way we have initially planned. This unexpected turn of events must be due to all the positive vibes you have been sending our way. @AnnikaHorn and @JessicaaHorn have been updating me with your messages of support and I can only admit that this has been giving us the kick of energy we needed. It is a hostile world up here…and the constant unstable conditions have made it quite clear that we are not welcome here. In some twisted way, I ask myself if nature has been taking it out on us because of the manner in which we humans have been treating and respecting our planet…one thing is certain, something is obviously not quite right. With just over one week of food rations left, we are carefully planning each and every next step. We are longing to get home, but there is no giving up…we are here to fight until the very end. Thank you all for your heart-warming support, we will be keeping you closely updated! #NorthPoleCrossing #Pole2Pole #MikeHorn

Une publication partagée par Mike Horn (@mikehornexplorer) le

L'explorateur revient sur ses mots et choisit de délivrer un message aux tournures plus positives. «Il est certain que j’ai connu des week-ends plus faciles dans ma vie d’explorateur. Après les obstacles et les difficultés sans fin de la semaine dernière, Borge Ousland et moi-même sommes reconnaissants de commencer la semaine avec un nouvel état d’esprit. Aujourd’hui, malgré nos blessures, nous nous sentons fatigués, mais inarrêtables. Nous savons que l’arrivée est proche, nous devons maintenant rassembler la force qu’il nous reste pour nous battre et y parvenir», atteste Mike Horn.

FDA

Créé: 26.11.2019, 10h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.