Mardi 25 juin 2019 | Dernière mise à jour 21:00

Kidnapping Miss Honduras tuée par le fiancé de sa sœur

La police avait arrêté le fiancé de la sœur de Miss Honduras, qui les aurait tuées le soir même de leur enlèvement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les corps de Miss Honduras, Maria José Alvarado, et de sa sœur, Sofia Trinidad Hernandez, ont été retrouvés sur les berges d'un fleuve peu après l'arrestation du fiancé de Sofia, soupçonné d'être l'auteur du double meurtre, a annoncé la police hondurienne mercredi. «Nous pouvons confirmer à 100% qu'il s'agit d'elles», a déclaré le chef de la police judiciaire, Leandro Osorio.

Disparue depuis jeudi, Maria Jose devait s'envoler pour Londres ce mercredi pour participer à l'élection de Miss Monde. La police avait annoncé mardi l'arrestation du principal suspect, Plutarco Ruiz, fiancé de Sofia Trinidad, qui les aurait tuées le soir même de leur enlèvement.

Miss Honduras en titre, Maria Jose, 19 ans, et sa sœur avaient disparu jeudi après une fête d'anniversaire dans un établissement à l'extérieur de Santa Barbara, à 200 km au nord de Tegucigalpa. La disparition des deux jeunes filles avait été signalée à la police par leur mère samedi.

Scène de crime

Leandro Osorio a expliqué que les corps avaient été retrouvés dans la localité de Arada, sur les rives du fleuve Aguagual.

«Nous détenons l'auteur matériel de ces faits abominables, Plutarco Ruiz, nous avons trouvé l'arme du crime et le véhicule qui a été utilisé pour les transporter», a ajouté l'enquêteur.

Le responsable policier a estimé que d'autres personnes étaient impliquées, qui ont notamment tenté de nettoyer la scène du crime.

Avec un taux d'homicides de 90,4 pour 100'000 habitants en 2012, le Honduras est le pays le plus violent au monde, selon l'ONU.

(afp/nxp)

Créé: 19.11.2014, 14h24


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.