Mardi 25 septembre 2018 | Dernière mise à jour 08:57

Tom Cruise «Mission: Impossible 7» à Genève?

L'acteur de 56 ans est plus en forme que jamais et pense déjà aux lieux du prochain volet du film.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La première mondiale de «Mission: Impossible - Fallout» se déroule ce soir à Paris. Mais «Le Matin» a rencontré Tom Cruise avant tout le monde à Las Vegas lors de la convention Cinemacon au printemps dernier, où il a présenté des extraits de son sixième film dans la peau de l’agent Ethan Hunt.

Tel James Bond, vous avez tourné des scènes de votre franchise aux quatre coins du monde. À quand un «Mission: Impossible» en Suisse?

C’est une excellente idée. Alors que nous venions de finir «M: I - Fallout», j’avais déjà commencé à songer aux pays qui pourraient accueillir éventuellement un septième épisode. «Mission: Impossible 7» à Genève? Pourquoi pas? Cela me semble un lieu incontournable pour une histoire d’agents secrets entre les Nations Unis et la finance. On va y réfléchir.

Ce nouveau «M: I - Fallout» a été tourné en grande partie en France. Est-ce votre choix?

Oui, à 100%. J’adore Paris, qui est l’une des villes les plus cinématographiques du monde. Le défi pour beaucoup de productions est d’obtenir les autorisations des autorités françaises pour tourner dans des lieux mythiques. ? Vous avez prouvé que vous aimez vous surpasser dans les cascades de vos films. Quelle est la séquence qui a été la plus complexe à réaliser? La plus difficile a été celle autour de l’arc de Triomphe. Nous avons eu le privilège d’obtenir la fermeture de cette place immense. Nous n’avons eu que 45 minutes à 5 heures du matin. Le trafic est tellement danse le reste du temps que cela aurait été compliqué. Bref, nous n’avons pu tourner que trois fois la séquence en entier et donc pas de droit à l’erreur.

Est-il exact que vous vous êtes blessé sur le set?

C’est vrai. Il y a une course-poursuite sur les toits de la ville qui se termine par une chute d’Ethan Hunt. J’avais tout répété et préparé minutieusement avec les cascadeurs, mais je suis mal tombé et je me suis cassé la cheville. Dans le film, je me lève et continue à courir en boitant. Le réalisateur, Christopher McQuarrie, a gardé la prise où je me suis blessé. Il trouvait ça plus réaliste (ndlr: Il éclate de rire). J’en plaisante aujourd’hui, mais nous avions dû arrêter la production plusieurs semaines.

Christopher McQuarrie a dit qu’il avait peur d’être connu pour le restant de ses jours comme le metteur en scène qui a tué Tom Cruise…

(Rires.) Je suis toujours prudent, même si mes cascades sont spectaculaires. Chris fait sûrement référence à mon saut en parachute à haute altitude que nous avons dû filmer 106 fois pour obtenir l’effet désiré. Il fallait que la caméra puisse voir mon visage en gros plan. Et, pour compliquer les choses, nous n’avions que quelques minutes par jour avec la lumière idéale au coucher de soleil… Donc j’ai refait cette cascade des semaines entières.

Pourquoi ce besoin constant de vous surpasser?

Toute mon enfance, je m’évadais de mon quotidien banal en allant au cinéma voir des aventures d’action, d’espionnage… Je veux offrir ce frisson à mes fans.

Henry Cavill, qui joue Superman dans les films DC Comics, a aussi déclaré que le vrai Superman, c’était vous. Qu’en pensez-vous?

C’est adorable. Et il est tout aussi volontaire que moi. D’ailleurs il a aussi fait le saut en parachute. Je ne suis pas Superman, la preuve puisque je me suis blessé. Mais c’est vrai que je ne suis jamais blasé quand je peux être physiquement actif devant des caméras. Je préfère tourner pour de vrai que de simuler un truc devant des écrans verts. C’est moins fun.

À 56 ans, combien de «Mission: Impossible» pensez-vous encore tourner à ce rythme?

La question à poser est plutôt: combien d’aventures d’Ethan Hunt les fans sont-ils prêts à suivre? En ce qui me concerne, c’est l’un de mes rôles favoris, et je suis prêt à continuer tant que la santé et la forme physique sont au rendez-vous.

(Le Matin)

Créé: 12.07.2018, 15h32

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.