Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:37

Londres Nabilla: «C'est que du bonheur mais c'est hyper hyper dur»

La jeune femme a décidé de se confier sur sa grossesse et ses conséquences qui ne sont pas toujours faciles à vivre. Les boutons qui recouvrent son visage en particulier.

La femme de Thomas Vergara lors du Festival de Cannes 2018.

La femme de Thomas Vergara lors du Festival de Cannes 2018. Image: Alberto PIZZOLI / AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors qu'elle vient d'épouser le 7 mai dernier Thomas Vergara, Nabilla devrait être la plus heureuse. Et bien non. Ce n'est pas tout rose chez la jeune femme de 27 ans. Enceinte de 4 mois, elle a expliqué sur Snapchat que sa grossesse ne se déroule pas forcément toujours très bien. Elle s'est confiée à ce sujet sur Snapchat le lundi 13 mai.

Son souci le plus important en ce moment et sa transformation physique. Plus particulièrement son visage qui est recouvert de boutons. «Voilà, j'ai décidé de vous montrer ma peau comme elle est, sans filtre. Je pense que c'est les hormones. J'en ai partout, vraiment partout : dos, visage... Je ne peux rien faire, c'est cool juste avant Cannes. Heureusement qu'il y a le maquillage. Mais ce n'est vraiment pas facile. Une pensée pour tous les gens qui ont de l'acné, ça doit être terrible. C'est hyper dur de voir plein de boutons partout.» Ces boutons soudainement apparus font «mal, brûle et gratte».

La photo postée sur Snapchat

«Je suis au bout de ma vie»

Elle continue en expliquant que tout cela joue un rôle sur son moral: «Il y a des jours où, vraiment, ça ne va pas trop. Je suis au bout de ma vie», assure-t-elle. Mais ces boutons ne sont pas la seule raison de son mal-être. «J'ai des acidités, j'ai vomi trois fois depuis ce matin. Sinon j'ai mal aux dents, j'ai les gencives qui saignent... Je peux vous faire une liste», lance-t-elle.

Nabilla relativise quand même très rapidement: «Je pense qu'on réagit toutes différemment mais moi ça me loupe vraiment pas. On n'a pas toutes les mêmes symptômes, il y en a qui rayonnent et ce n'est pas mon cas. Je reste positive, c'est quand même une chance d'avoir un bébé. Mais il faut le mériter, je pense. C'est que du bonheur mais c'est hyper hyper dur», conclut-elle

Voir cette publication sur Instagram

I said yes ????

Une publication partagée par Nabilla Vergara (@nabilla) le

Créé: 15.05.2019, 08h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.