Dimanche 17 février 2019 | Dernière mise à jour 22:21

Facture à Lavey-les-Bains Nabilla a payé ce matin!

C’est l’attachée de presse de Nabilla Benattia qui a confirmé le paiement de l'ardoise de 1200 francs.

Image: DR / Instagram

Galerie photo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aujourd'hui, alors que l’article concernant Nabilla et Thomas paru dans nos colonnes mettait la presse française et ses sites en ébullition, l’attachée de presse de Nabilla Benattia a contacté «Le Matin» vers 16 h, afin de faire savoir que le paiement de la facture de 1200 francs laissée en suspens aux Bains de Lavey avait été effectué par bulletin de versement par la jeune femme. «Nabilla est actuellement en shooting photo à Paris, elle me confirme qu’elle a réglé la note ce matin même», souligne l’intéressée.

Et d’ajouter: «Il n’y a pas eu de sa part de volonté délibérée de partir sans payer. Il semble qu’il y ait eu un problème avec un des numéros de sa carte bleue…»

Tout est bien qui finit bien. L’affaire, que la direction générale du groupe propriétaire de l’établissement avait tout de même qualifiée «d’incident de paiement au moment du départ du couple» («Le Matin» d’hier) a donc trouvé un heureux dénouement. Le règlement du séjour arrivera en Suisse d’ici samedi. (Le Matin)

Créé: 04.06.2013, 16h13

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.