Mardi 25 juin 2019 | Dernière mise à jour 21:00

buzz «Nabilla Prison Boobs»

Sous le nom de «Pixel Twins» ils ont imaginé un jeu vidéo en 8-bits inspiré de l'affaire Nabilla. Gamers, ne vous réjouissez pas trop vite, il ne sera certainement pas commercialisé.

Galerie photo

Affaire Nabilla: les détournements

Affaire Nabilla: les détournements Sur Twitter ou Instagram, les déboires de la bimbo inspirent des mises en scène à l'humour parfois très noir.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On osait à peine y penser, ils l'ont fait! Sous le nom des «Pixel Twins» French Touch Records a parodié l'affaire Nabilla dans le style des jeux vidéo de l'époque. Pourquoi? Parce que : «On a fait ça parce que Nabilla est un ange déchu de la télé. Nous sommes les pixel twins. On espère quand même que ça finira pas trop mal pour elle…»

C'est donc en 8-bits que l'on peut voir l'ange déchu de la télé-réalité se faire interroger, changer de versions à maintes reprises, faire un petit coup de shopping avant de scalper une femme, croiser Samy Naceri et son cendrier en prison, tuer Hanouna à coup de shampooing et évidemment faire joujou avec un couteau, mais pas tellement faire la maline devant le Code pénal.

Thomas crie un peu, Thomas saigne, Thomas prend de la cocaïne, l'amoureux de Nabilla n'est pas épargné et lui assène le coup de grâce sur la fin en lui explosant sa poitrine synthétiquement généreuse.

Un peu de mauvais goût, certes, mais tellement inventif.

(Le Matin)

Créé: 21.11.2014, 11h31


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.