Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Sexy Nina nous montre ses chevilles, mais pas que…

Le mannequin danois a posté une photo très coquine d'elle sur Instagram.

La jeune femme de 1,76m a été en couple avec le chanteur Adam Levine et l'acteur Leonardo DiCaprio

La jeune femme de 1,76m a été en couple avec le chanteur Adam Levine et l'acteur Leonardo DiCaprio

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 1,7 million d'abonnés au compte Instagram de Nina Agdal peut se rincer l'oeil avec la dernière publication de l'ex de Leonardo DiCaprio. La Danoise de 26 ans se montre dans le plus simple appareil, allongée sur son lit.

Si le mannequin demande à travers son commentaire de prêter attention à ses chevilles, nul ne doute que pour beaucoup ce n'est pas la première chose qui saute aux yeux.

#knowyourankles

Une publication partagée par Nina Agdal (@ninaagdal) le

Pour l'anecdote, on rappellera que Nina Agdal avait poussé un gros coup de gueule au début de l'année 2018 lorsqu'un magazine n'avait pas voulu utiliser les photos de son shooting trouvant la jolie blonde, qui taille du 36, trop grosse.

Today, I’m disappointed and appalled at the still very harsh reality of this industry. A few months ago, I agreed to shoot with a creative team I believed in and was excited to collaborate with. When my agent received an unapologetic email concluding they would not run my cover/story because it “did not reflect well on my talent” and “did not fit their market,” the publisher claimed my look deviated from my portfolio and that I did not fit into the (sample size) samples, which is completely false. If anyone has any interest in me, they know I am not an average model body - I have an athletic build and healthy curves. After a tough year of taking a step back from the insensitive and unrealistic pressures of this industry and dealing with paralyzing social anxiety, I walked into that shoot as a 25 year old WOMAN feeling more comfortable in my own skin and healthier than ever before. Some days I’m a sample size, some days I’m a size 4, some a 6. I am not built as a runway model and have never been stick thin. Now more than ever, I embrace my curves and work diligently in the gym to stay strong and most of all, sane. I am proud to say that my body has evolved from when I started this crazy ride as a 16 year old GIRL with unhealthy and insufficient eating habits. So, shame on you and thank you to the publisher for reaffirming how important it is to live your truth and say it out loud, no matter who you are or what size. I decided to release an image to draw awareness and support of an issue that's bigger than just myself and affects so many people not just in the fashion industry, but in general, with the goal of bringing women from all over together in a celebration of our bodies. Let's find ways to build each other up instead of constantly finding ways to tear each other down. #bodyshaming #bodyimage #selfimage #dietculture #mybodymybusiness

Une publication partagée par Nina Agdal (@ninaagdal) le

Créé: 27.04.2018, 20h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.