Vendredi 18 août 2017 | Dernière mise à jour 21:45

Contrat Nouvelle télé-réalité pour Mel B

L'ex-Spice Girl devrait bientôt apparaître dans une nouvelle émission de E! Entertainment. De quoi renflouer ses caisses.

Image: Getty

Galerie photo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mel B devrait bientôt signer un contrat lucratif pour apparaître dans une nouvelle téléréalité. L’ancienne Spice Girl, qui vit un divorce difficile d’avec Stephen Belafonte, aurait épuisé sa fortune estimée à 50 millions de dollars. De plus, un tribunal de Los Angeles l'a condamnée à payer une pension alimentaire mensuelle à son ex, sans emploi. Le timing de cet accord supposé avec E!, le réseau qui a rendu célèbres les Kardashian, ne pouvait tomber mieux pour la jurée d'America's Got Talent. Elle va pouvoir régler ses problèmes d’argent. Sans compter qu’elle aura une superbe tribune pour donner sa version des faits à propos de son divorce, qu’elle a promis de livrer dans tous les détails. «E! est partant car les dirigeants pensent que c’est un super coup de promo, et Mel B a un besoin urgent d’argent, selon une source de Heat Magazine. Elle sait qu’elle a fait n’importe quoi avec l’argent, mais elle ne veut pas abandonner sa vie de star et ne voit pas pourquoi elle devrait le faire.»

Ce n’est pas la première apparition de Mel B dans le circuit des reality shows. En 2010, on l’a vue dans la docu-série Mel B : C’est un monde effrayant, avec son ex-mari. Le show n’avait duré qu’une saison sur Style Network. L’émission dévoilait les tensions dans le couple durant leurs séances hebdomadaires chez leur thérapeute familial, le Dr Sophy. Stephen Belafonte se plaignait qu’il lui fallait «son comptant de sexe». «Je suis tellement occupée que je n’ai pas le temps de me sentir ultra sexy avec lui. Je ne peux pas juste arriver et dire “On y va”. C’est comme ça, je n’ai pas de temps pour le romantisme», disait Mel B au psy. Et Stephen, lui répondait : «Souviens-toi que je suis comme Rick James. Une sorte d’obsédé. Il me faut mon comptant de sexe. Sinon, c’est comme si tu m’enlevais le pain et l’eau».

En même temps qu’elle va pouvoir se refaire une santé financière, Mel B aurait le projet de révéler quels sont ses vrais amis, ceux qui l’ont soutenue durant ses ennuis. «L’émission couvrira tout, depuis la rupture avec Stephen, sa réconciliation avec sa mère et sa sœur (dont elle s’était éloignée parce qu’elle n’aimait pas Stephen) jusqu’à sa vie en solo et sa préparation à avoir de nouveau une vie amoureuse.» Et, ajoute cette personne bien informée : «Elle n’a pas peur de blesser qui que ce soit et sera franche et honnête». Scary Spice serait donc de retour.

Créé: 13.08.2017, 11h10


Sondage

Faut-il établir une liste noire fédérale pour les éleveurs qui maltraitent les animaux?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters