Mercredi 13 novembre 2019 | Dernière mise à jour 22:51

Rome On ne plaisante pas avec le pied de la douce de Hugh Grant!

L'acteur ne décolère pas. Après un incident où il s'en est pris à une responsable locale, il affirme qu'elle a manqué de la plus élémentaire politesse. «Pas du tout», rétorque l'attaquée.

Hugh Grant et Anna Eberstein, ici à l'aéroport de Los Angeles.

Hugh Grant et Anna Eberstein, ici à l'aéroport de Los Angeles. Image: Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En disant «Ne mettez pas votre pied devant ma femme» avant de saisir le smartphone de Luisa Melara, une responsable locale en plein «travail» justicier, Hugh Grant n'a-t-il pas été trop cavalier? L'incident qui a fait le bonheur des médias italiens et britanniques s'est produit tout dernièrement à Rome, lieu de villégiature de la star de «Coup de foudre à Notting Hill» et de son épouse .

Luisa Melara, patronne d'Ama, l'agence responsable de la collecte des déchets à Rome, était en train de filmer à l'aide de son smartphone un employé de restaurant qui déversait illégalement des ordures. Ce qu'elle ne savait pas, dit-elle au journal «The Sun», c'est que parmi les badauds témoins de l'opération-vérité, se trouvaient les deux célébrités.

Tout pour un plan propre

Comme, toujours selon ses propos, elle voulait garder son plan propre, elle a fait un geste pour empêcher une spectatrice d'entrer dans le champ; une spectatrice qui n'était autre qu'Anna Eberstein. C'est ce geste qui a fortement déplu à Hugh Grant. Avec la petite phrase agacée qui s'est répandue comme la poudre sur les réseaux sociaux .

La vidéo dans laquelle on entend clairement l'acteur dire «Ne mettez pas votre pied devant ma femme». Pour sa part, Hugh Grant a précisé sur Twitter qu'à aucun moment il n'a pris Luisa Merala pour une paparazzi mais qu'il l'avait trouvé très malpolie. C'est aussi simple que ça.

«Les «paps» n'ont pas de téléphone portable»

Dans un message aux accents «twitteriens», l'acteur précise: «Jamais je ne l'ai prise pour une pap («pap» pour paparazzi, ndlr). Ou qu'elle essayait de me filmer moi ou ma femme. Les paps n'ont pas de téléphone portable. Et le téléphone ne nous pointait pas. Mais elle a mis son pied pour faire obstacle à ma femme de manière très impolie. J'ai objecté.»

Créé: 08.07.2019, 08h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.