Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:06

Télévision «ONPC»: Dupont-Moretti recadre Christine Angot

Le célèbre avocat, invité de l'émission de Laurent Ruquier, a pris la défense de la politicienne Virginie Calmels, «agressée» verbalement par la chroniqueuse. Le public a adoré.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certaines interventions musclées de Christine Angot, dans «On n'est pas couché», sur France 2, ne sont pas du goût de tout le monde. On se rappelle notamment du gros clash qui avait opposé la chroniqueuse à Sandrine Rousseau.

Samedi soir, c'est la vice-présidente des Républicains, Virginie Calmels, qui a été l'objet du courroux d'Angot. Cette dernière, très remontée, a multiplié les questions agressives face à l'invitée de l'émission, ne lui laissant pas le temps de répondre.

C'est alors que l'avocat Eric Dupont-Moretti, lui aussi invité, a pris la défense de Virginie Calmels: «J'ai un peu de compassion, parce que vous avez face à vous deux procureurs de grand talent. On ne vous laisse pas toujours répondre», a lâché le célèbre pénaliste à l'endroit de la politicienne.

«Vous n'avez pas tant de courage que cela finalement», lui a alors répondu Christine Angot, vexée d'être ainsi apostrophée. «Pourquoi, Madame? Parce que le courage, c'est d'être d'accord avec vous?», a alors riposté Dupont-Moretti.

Rebelote une vingtaine de minutes plus tard, quand Christine Angot a dressé la liste des relations amoureuses de Virginie Calmels, tentant de prouver son goût pour les hommes de pouvoir: «Que vous alliez même ici exposer publiquement un passé sentimental dont Madame n'a peut-être pas envie de parler... Vous êtes allée très loin. On n'est pas dans un tribunal ici!», a lancé Eric Dupont-Moretti, provoquant des applaudissements nourris de la part du public.

«Arrêtez de m'appeler Madame, lui a reproché à peine plus tard Angot. Je ne vous appelle pas Monsieur, moi!» «Vous voulez que je vous appelle comment ? Pas Madame non plus?», s'est étonné l'avocat. «Je ne sais pas. Je voudrais que vous me lâchiez», a riposté la chroniqueuse. Dupont-Moretti, taquin, lui a alors donné du «Monsieur Angot». (Le Matin)

Créé: 12.03.2018, 10h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.