Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 10:36

Musique Patrick Sébastien ne fait plus chanter les sardines

Après avoir tourné la page de la télévision, l'ex-animateur du «Plus grand cabaret du monde» enregistre un album dont les chansons portent sur des thèmes sérieux.

L'ex-animateur ne renie pas pour autant son «image fiesta».

L'ex-animateur ne renie pas pour autant son «image fiesta». Image: Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Patrick Sébastien a fini l’écriture des 14 titres qui composeront son album et les enregistre en ce moment dans l’Hérault, à Sérignan. Celui qui rappelle que sa «première formation, ce sont les études de lettres» s’est attelé à des chansons bien différentes des «Sardines» ou du «Petit bonhomme en mousse».

S’il ne renie absolument pas son «image fiesta» qu’il a «entretenue exprès», l’animateur du «Plus grand cabaret du monde» a écrit sur des thèmes plus profonds cette fois. «J’ai aussi une chanson sur les femmes battues, parce que je suis un vrai féministe. J’ai été entouré de femmes toute ma vie, et celles qui bossaient avec moi étaient mieux payées que les hommes», explique-t-il dans le «Midi Libre».

Il a également écrit la musique qui habillera ses textes, avec «les quatre musiciens qui m’accompagnent» qui lui «font les harmonies, ils amènent des idées».

Et s’il s’est engagé à faire cet album et à tourner la page de la télé, celui qui est aussi acteur et écrivain pense que c'est dû à un coup de pouce de sa défunte mère. «Je pense que ma mère qui me protège de là-haut a dû se dire: «Il se fait chier dans ce milieu, si on ne le pousse pas dehors il ne va pas s’en aller», confie Patrick Sébastien.

Créé: 18.07.2019, 08h01

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.