Vendredi 19 octobre 2018 | Dernière mise à jour 18:05

Poignant Paul Walker aurait senti que «ses jours étaient comptés»

L’acteur voulait arrêter «Fast & Furious», juste avant sa mort tragique en 2013, pour consacrer du temps à sa fille.

Paul Walker a trouvé la mort dans un accident de voiture en 2013.

Paul Walker a trouvé la mort dans un accident de voiture en 2013. Image: Tim P. Whitby/Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Paul Walker a été fauché en pleine gloire, lorsque la Porsche dans laquelle il se trouvait s’est encastrée dans un arbre et a pris feu en 2013.

Comme son frère Cody vient de le révéler, l'acteur avait décidé, peu avant le drame, de faire une pause dans sa carrière et de ne pas reprendre son rôle dans «Fast & Furious» pour pouvoir consacrer tout son temps à sa fille unique Meadow, dont il avait obtenu la garde. «Il l’adorait, il était tellement fier d’elle. Il se sentait également très coupable de ne pas être un papa traditionnel, présent au quotidien», a expliqué Cody Walker dans la matinale «Good Morning America».

Ses absences dues au planning de tournage le tourmentaient. «Il disait des choses du genre: "Je n’ai plus que tant d’années avant qu’elle soit adulte, avant qu’elle ait 18 ans". Il venait de signer un nouveau contrat pour faire trois autres films, et juste après, il a obtenu sa garde et appris qu’elle allait venir vivre avec lui. Il a donc immédiatement fait en sorte de se sortir du contrat, mais c’était trop tard. Ça l’a détruit», a ajouté Cody.

L'autre frère de Paul Walker, Caleb, pense quant à lui que l'acteur disparu savait qu’il n’avait plus longtemps à vivre. «Il mettait ses affaires en ordre. C’est comme s’il savait que ses jours étaient comptés», a-t-il confié.

Pendant l’interview, le père de l’acteur, Paull III, a été submergé par l’émotion lorsqu’il a admis qu’il sentait toujours la présence de son fils. «Je vois le visage de Paul tout le temps. J’ai cette voix qui me dit "Heureux de te voir, Papa. N’ai pas peur, c’est ton fils". C’est fou, mais je pense à ça. Ça me fait du bien», a-t-il déclaré. (Le Matin)

Créé: 05.08.2018, 17h45

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.