Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:17

Choc Après avoir perdu une étoile, Marc Veyrat a «envisagé le pire»

Suite à la perte de sa 3e étoile au guide Michelin en janvier dernier, le chef avait crié à l'injustice. Une déception telle qu'il a songé à mettre fin à ses jours, révèle-t-il.

Le chef Marc Veyrat avait perdu en janvier sa troisième étoile, remportée en 2018 pour sa table La maison des bois, en Haute-Savoie.

Le chef Marc Veyrat avait perdu en janvier sa troisième étoile, remportée en 2018 pour sa table La maison des bois, en Haute-Savoie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Perdre sa troisième étoile au Guide Michelin a été un véritable choc pour Marc Veyrat, comme il l'a expliqué au «Point». Se sentant victime d'un «coup de buzz» de la part de la prestigieuse publication, il a même envisagé de s'ôter la vie.

«J'ai envisagé le pire. Ça m'est passé par la tête à plusieurs reprises. J'ai voulu rejoindre mon copain Bernard Loiseau là-haut. Ma compagne a eu peur, elle a caché mes cachets, mes fusils de chasse… Si je suis encore là, c'est grâce à elle et au soutien de mes quatre enfants», confie-t-il.

Pour le chef, perdre une étoile était vécu comme une honte insurmontable. «Vous imaginez la honte que j'éprouve: je suis le seul chef de l'histoire à avoir décroché une troisième étoile et l'avoir perdue l'année suivante», ajoute-t-il.

Pour lui, il est victime d'une machination: le Michelin ne serait pas venu le contrôler. «Je suis persuadé que le Michelin n'est pas venu me contrôler à La Maison des bois. Aucun inspecteur ne m'a présenté sa carte. J'ai demandé des preuves d'additions. On m'a répondu que ça ne se faisait pas déontologiquement. Si le Michelin n'a rien à dissimuler, pourquoi ne me fournit-il pas des factures?», s'interroge-t-il.

Depuis, Marc Veyrat songe à rendre ses deux étoiles, en signe de protestation. Il donnera sa réponse au mois de septembre.

Créé: 26.06.2019, 14h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.