Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 01:20

France Après son «pétage de plomb», Elisa Tovati s’explique

La semaine dernière, une vidéo de la comédienne et chanteuse saccageant un restaurant est devenue virale. Elle s’est expliquée sur Twitter.

Elisa Tovati semblait avoir craqué, lors d'un dîner à Paris.

Elisa Tovati semblait avoir craqué, lors d'un dîner à Paris. Image: Capture écran Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’est-il arrivé à Elisa Tovati la semaine dernière, lorsqu’on a pu découvrir, via une vidéo publiée jeudi dernier, l’actrice et chanteuse entrer dans une colère noire et saccager un restaurant? L’artiste vient de donner la réponse : il ne s’agit ni d’un coup de com’ ni d’une vraie crise de nerf.

C’est sur Twitter qu’Elisa Tovati a choisi de publier un communiqué. L’artiste tournait son clip dans ce restaurant du 8e arrondissement parisien, pour illustrer son nouveau single, «La Machine». Les paroles évoquent les difficultés pour les femmes, passé un certain âge, d’exister.

«Je suis une femme de 43 ans, artiste, comédienne, mère de famille, comme tant d’autres autour de moi. Avec la sensation amère qu’encore aujourd’hui les femmes se voient attribuer une date de péremption une fois passé le fameux cap fatal des quatre décennies», écrit-elle.

Celle qui dit avoir «"pété" les plombs pour tous les artistes qui n’osent pas le faire» rassure également les quelques inquiets. « Il va de soi qu’aucune personne figurant dans cette vidéo n’a été blessée et aucun matériel appartenant à l’établissement Shirvan, qui nous a si gentiment accueilli, n’a été réellement endommagé », précise Elisa Tovati.

Et de conclure : «Derrière ce que certains pourraient qualifier de "coup de com" se cache une volonté profonde de dénoncer, avec le recul et l’humilité d’une artiste de 43 ans en 2019, certains des maux de notre société. (…) Il ne tient qu’à nous d’inverser La Machine».

Créé: 15.07.2019, 09h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.