Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 08:25

Justice Photos dénudées: Karine Ferri met en demeure Hanouna

«TPMP» a diffusé d'anciennes photos de l'animatrice dans «Playboy». Le mensuel avait été condamné à l'époque pour les avoir publiées.

Cyril Hanouna dit que TF1 veut la mort de «TPMP»

Cyril Hanouna dit que TF1 veut la mort de «TPMP»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La diffusion de «photos privées» de Karine Ferri dans «Touche Pas à Mon Poste» («TPMP»), a été la goutte d’eau pour TF1 et l’animatrice de «Danse Avec Les Stars».

La compagne de Yoann Gourcuff a envoyé une mise en demeure à la société de production de Cyril Hanouna, H2O, le présentateur-producteur de «Touche Pas à Mon Poste», et à C8 tandis que la première chaîne a saisi le CSA.

TF1 s’est expliquée dans un communiqué relayé sur Twitter jeudi soir. En cause, des photos anciennes de l’animatrice dénudée qui avaient été diffusées en 2004 par le magazine «Playboy». Le mensuel avait alors été condamné pour les avoir publiées sans l’accord de la principale intéressée.

«Sous couvert de la défendre, Karine Ferri fait l’objet d’une campagne systématique de dénigrement. Dans cette escalade, une nouvelle étape a été franchie. «TPMP» dévoilant à l’antenne des photos de jeunesse, privées, dont l’exploitation publique à l’insu de Karine Ferri avait donné lieu à une condamnation du titre à l’époque, ainsi qu’à une interdiction de diffusion. En suggérant de plus que la parution de ces photos pourrait mettre en difficulté la collaboration de la présentatrice avec TF1. Il s’agit là du dernier exemple d’une campagne de dénigrement et de harcèlement moral que la direction de Canal ne peut ignorer», peut-on lire dans le communiqué.

Insistant sur le fait que «le groupe TF1 subit les attaques régulières de Cyril Hanouna et de son équipe», la chaîne estime qu’une «ligne rouge a été franchie». TF1 a par ailleurs réitéré son soutien à Karine Ferri.

De son côté, Cyril Hanouna a répondu jeudi soir, 1er novembre, dans son émission que TF1 «veut tuer TPMP». Le chroniqueur Gilles Verdez a ajouté que la «liberté de ton» de l'animateur-producteur «dérange».

Pour rappel, cette «liberté de ton» de Cyril Hanouna a déjà été condamnée dans le passé par le CSA, notamment en juillet 2017 où il avait écopé de 3 millions d'euros pour un canular homophobe.

Créé: 02.11.2018, 13h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.