Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:30

Canular Piégé par une fausse Greta, Harry se confie sur le «Megxit»

Le duc de Sussex a été piégé par deux stars russes qui se sont fait passer pour la jeune militante et son père. Les enregistrements du canular téléphonique ont été diffusés à la télévision russe et sur YouTube.

«Cette décision n’était certainement pas la plus facile», a confié Harry.

«Cette décision n’était certainement pas la plus facile», a confié Harry. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Piéger un membre de la famille royale n'est pas aussi compliqué que l'on croit. Vladimir Kouznetsov et Alexey Stolyarov, deux stars de la télévision russe, sont ainsi parvenus à s’entretenir à deux reprises par téléphone avec le prince Harry en se faisant passer pour Greta Thunberg et son père. Les conversations ont récemment été diffusées sur la chaîne de télévision publique Rossiya 24, avant d’être partagées sur YouTube.

Pensant s'entretenir avec la jeune activiste suédoise, le duc de Sussex s’est laissé aller à quelques confidences sur le Megxit. «Cette décision n’était certainement pas la plus facile, mais c’était la bonne décision pour notre famille, et pour protéger mon fils», a-t-il dit. Et d'ajouter: «Je pense qu’il y a beaucoup de gens dans le monde qui peuvent s’identifier à nous et nous respecter d’avoir fait passer notre famille en premier.»

L'affaire Epstein évoquée

«Mais, oui, c'est difficile, mais nous allons commencer une nouvelle vie», a confié Harry, avant de préciser qu'il trouve sa vie «bien meilleure» depuis qu'il a pris cette décision.

La reine Elisabeth II a-t-elle retiré aux Sussex leur titre royal? Faux, affirme le frère de William: «Non, non, il ne faut pas croire ce que vous lisez, personne ne nous a dépouillé de nos titres. En raison d'une particularité au sein de la famille, si nous gagnons de l'argent séparément de la structure familiale, alors on nous a évidemment demandé de ne pas utiliser nos titres pour gagner de l'argent, ce que nous ne ferions jamais.»

Les deux Russes ont également profité du canular pour interroger Harry sur les liens qu’entretenait le prince Andrew avec Jeffrey Epstein. «Je n’ai pas grand-chose à dire à ce sujet», a lancé ce dernier. «Ce qu’il a fait ou n’a pas fait n’a rien à voir avec moi et ma femme. Nous travaillons dans un esprit d’inclusion et nous nous concentrons sur la communauté», a-t-il ajouté, avant d’ajouter sans détour que lui et Meghan Markle sont «complètement séparés de la majorité de sa famille.»

FDA avec agences

Créé: 11.03.2020, 18h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.