Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 07:05

Analyses Plainte contre Luc Besson: l'accusatrice n'a pas été droguée

La plaignante disait avoir souffert «d'absences», après avoir ingurgité un thé durant la soirée où l'agression présumée aurait eu lieu.

Luc Besson, ici le 20 mai 2018, au Festival de Cannes, un jour après le dépôt d'une plainte pour viol contre lui.

Luc Besson, ici le 20 mai 2018, au Festival de Cannes, un jour après le dépôt d'une plainte pour viol contre lui. Image: ALBERTO PIZZOLI / AFP/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les analyses toxicologiques pratiquées sur la femme qui accuse le réalisateur et producteur français Luc Besson de l'avoir violée dans un hôtel à Paris mi-mai se sont révélées négatives, a appris l'AFP lundi 28 mai 2018 de source proche de l'enquête, confirmant une information du «Parisien».

La plaignante, une comédienne et mannequin de 27 ans, avait porté plainte au lendemain d'un rendez-vous avec M. Besson, qui avait dénoncé immédiatement des «accusations fantaisistes».

Auditionnée dans la foulée, elle avait déclaré aux policiers avoir bu un thé au cours de son rendez-vous au Bristol, un des palaces de la capitale française, et s'être sentie "mal" et avoir eu des "absences". Elle n'avait cependant pas affirmé avoir été droguée et des analyses sanguines et capillaires avaient été diligentées pour vérifier toutes les hypothèses, selon une autre source proche de l'enquête.

Elle avait également raconté entretenir une relation intime avec le réalisateur de 59 ans depuis environ deux ans et s'y être sentie obligée compte tenu de leurs rapports professionnels, avait ajouté cette source.

Avec cette plainte, le plus international des cinéastes français, père de cinq enfants, est à son tour touché par l'onde de choc qui s'est propagée dans le monde depuis la chute du producteur américain Harvey Weinstein en octobre 2017. (AFP/Le Matin)

Créé: 28.05.2018, 19h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.