Samedi 24 août 2019 | Dernière mise à jour 01:13

Justice R. Kelly pourrait retourner vite en prison

Le chanteur doit de l'argent à son ex-femme et risque d'aller derrière les barreaux s'il ne paie pas rapidement.

R. Kelly est mis en examen pour agression sexuelle aggravée sur quatre femmes.

R. Kelly est mis en examen pour agression sexuelle aggravée sur quatre femmes. Image: JOSHUA LOTT / AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

R. Kelly a encore une fois risqué les foudres des procureurs en faisant l'impasse sur ses deux derniers versements de pension alimentaire pour les enfants qu'il a eus avec son ex-femme. Le chanteur de «I Believe I Can Fly» avait déjà passé trois jours derrière les barreaux à Chicago, le mois dernier, après avoir dépassé la date limite fixée par le tribunal pour régler ses dettes avec son ancienne épouse, Andrea Kelly, qui lui réclame plus de 160 000 dollars.

Le chanteur a été libéré de prison après qu'un donateur anonyme a payé sa caution, et il a immédiatement tenté, en vain, de réduire le montant de la pension alimentaire, qui s'élève à 21 000 dollars par mois. Il a prétexté ne plus pouvoir se permettre de payer cette somme, qu'il avait acceptée en 2009 au moment de son divorce, car il ne travaillait plus autant qu'à l'époque.

Il a reçu 22 000 dollars pour une apparition

Une autre audience sur cette affaire devrait avoir lieu le 8 mai, mais R. Kelly pourrait déjà se retrouver derrière les barreaux si les procureurs décident de l'arrêter pour avoir manqué ces deux autres mensualités, selon TMZ.

La nouvelle a été annoncée dix jours après que le musicien en difficulté a reçu 22 000 dollars pour avoir fait une apparition au Dirty South Lounge de Springfield, dans l'Illinois, le 6 avril, où il a été chaleureusement accueilli par les fans. Avant sa sortie, il avait demandé, sur Instagram, à la presse de le laisser en paix afin qu'il puisse s'acquitter de ses obligations professionnelles.

Il travaille moins qu'il y a 10 ans

R. Kelly avait précédemment affirmé qu'il avait des difficultés financières à cause de la presse négative dont il fait l'objet depuis qu'il a été accusé d'agressions sexuelles dans le docu-series «Surviving R. Kelly».

Les révélations faites dans le documentaire, diffusé en janvier, ont poussé les procureurs de l'Illinois à enquêter sur les accusations. Il est aujourd'hui mis en examen pour agression sexuelle aggravée sur quatre femmes, dont une mineure au moment des faits. R. Kelly a nié toutes ces allégations.

Créé: 18.04.2019, 09h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.