Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:19

Couple La reine de «The Crown» se sépare de son mari

Claire Foy, qui interprète Elisabeth II à l'écran, a annoncé qu'elle et l'acteur Stephen Campbell ont rompu.

L'actrice était arrivée seule à Berlin pour la première du film «Unsane», le 21 février

L'actrice était arrivée seule à Berlin pour la première du film «Unsane», le 21 février Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La reine n'a plus de roi! Claire Foy, célèbre interprète d'Elisabeth II dans la série «The Crown», n'est plus en couple. Elle a annoncé à la presse américaine qu'elle s'était séparée de son mari, l'acteur Stephen Campbell («The History Boy»).

Dans un communiqué, elle explique que la rupture est survenue «il y a quelque temps», sans donner plus de détails. Même si le mot «divorce» n'est pas écrit, les termes choisis laissent penser que leur mariage n'ira pas au-delà de quatre années: «Nous sommes toutefois restés d’excellents amis avec un immense respect mutuel.»

Une tumeur diagnostiquée

Claire Foy et Stephen Campbell ont vécu des moments difficiles l'an dernier: l'acteur a été diagnostiqué porteur d’une tumeur à l’hypophyse, heureusement bénigne.

Le couple a un enfant, une fille de 3 ans prénommée Ivy Rose.

Claire Foy va laisser son trône à Ellie Miller dans la saison 3 de «The Crown», qui devrait arriver sur Netflix en décembre 2018.

Créé: 23.02.2018, 09h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.