Vendredi 16 novembre 2018 | Dernière mise à jour 12:02

«Ice Bucket Challenge» Federer se mouille et parle de son amour pour la Suisse

Nominé cette semaine, Roger Federer a relevé le défi du seau d'eau glacée. Il a par ailleurs accordé une longue interview exclusive à Sports Illustrated.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nominé cette semaine par la joueuse de tennis Ana Ivanovic (lire notre article à ce sujet ici), Roger Federer a finalement relevé le défi et s'est versé un seau d'eau glacée sur la tête dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. Il rappelle néanmoins qu'au-delà de l'eau glacée, ce sont les dons en faveur de l'association ALS, qui lutte contre la maladie de Charcot, qui comptent.

La vidéo a été publiée le même jour que la version en ligne d'une longue interview exclusive accordée à nos confrères de Sports Illustrated. Federer y raconte notamment son rapport aux réseaux sociaux et combien il a fallu le convaincre de s'inscrire sur Facebook.

«Si je le fais, il faut que ce soit moi»

«J'ai commencé lentement, avec Facebook. Puis Twitter (...). Je ne comprenais pas trop l'idée, tout le monde utilise les réseaux sociaux de façon différente(...). Puis je me suis dit, 'si je le fais, il faut que ce soit moi'. Mon idée était de donner aux gens un accès que personne d'autre n'a (...) quelque chose qu'ils ne connaissaient pas. Les gens aiment bien ce que je dis. C'est assez sympa finalement»

(ndlr: Federer a plus de deux millions de followers sur Twitter).

«Je n'arrive pas à croire combien je suis vieux»

Dans cette interview relativement intime, le Bâlois raconte aussi la vitesse à laquelle le temps passe, le délicat équilibre à trouver entre famille et tournois, et son rapport au tennis. «Je n'arrive pas à croire combien je suis vieux», confie-t-il ainsi. «Le temps passe en avance rapide. Mais je me sens bien. Tellement mieux que l'année dernière. La famille est géniale.»

La famille, justement... est-il difficile de la quitter pour aller jouer? «(ndlr avoir des enfants) a un impact immense sur la vie. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, on se demande 'que font les enfants?' (...) La famille me manque quand je suis loin d'elle. En même temps, je sais que ce n'est pas toujours possible d'être avec eux. Ça me va. Je suis content que ça ne m'ait pas éloigné du tennis (...) J'ai réussi à m'organiser pour jouer un emploi du temps complet d'entraînements, c'était une surprise.»

«La Suisse est un endroit très intéressant»

Enfin, interrogé sur son «héritage suisse», le Bâlois parle très ouvertement de son pays. «La Suisse est un endroit très intéressant grâce aux quatre langues qu'on y parle. J'ai vécu dans de nombreux endroits de Suisse, et c'est différent à chaque fois. Dès que vous conduisez 30 minutes, les accents changent. Je ne veux pas dire que les gens sont différents, mais la diversité est très présente. Donc je me dis, qui est le vrai Suisse?».

«C'est un pays dans lequel il est incroyable de grandir. Il m'a donné la liberté dont j'avais besoin, et en ce sens, j'ai eu beaucoup de chance. La Suisse m'a toujours apporté son soutien. (...) Quand vous faites quelque chose d'énorme, les gens vous permettent de garder les pieds sur terre. Tout le monde doit être sur un pied d'égalité. C'est ce que j'aime à propos de la Suisse.»

«En même temps, on se dit: pourquoi est-ce qu'on ne peut pas être plus euphorique parfois? Faire les fous? On le fait, mais rarement. On revient tout de suite à ce que nous sommes vraiment. Et de ce point de vue-là, c'est en fait un endroit où l'on se sent très à l'aise.»

>>> Retrouvez l'interview dans son intégralité (en anglais) ici

(nxp)

Créé: 22.08.2014, 02h19

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.