Jeudi 28 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:24

Grande-Bretagne «Royal Baby»: le poids de la tradition

L'arrivée du troisième enfant de Kate et William est imminente. De nombreux protocoles entourent les naissances royales. Tour d'horizon.

L'ordre de succession

Le bébé à naître du prince William et de son épouse Kate occupera le cinquième rang dans l'ordre de succession au trône britannique, derrière sa grande soeur Charlotte, âgée de presque trois ans, mais devant le prince Harry.

Tous les héritiers derrière le nouveau bébé royal, dont la naissance est imminente, seront rétrogradés d'un rang dans cette hiérarchie qui comprend les quatre enfants de la reine Elizabeth II et leur descendance.

Le site officiel de la monarchie britannique ne dresse la liste que des 15 premières personnes dans la ligne de succession. Mais en théorie, elle est beaucoup plus longue. Certains dénombrent 2000 héritiers envisageables, d'autres 5700.

Un changement des lois de succession est entré en vigueur en 2015, mettant fin au droit de primogéniture masculine qui avait cours jusque-là: les enfants mâles nés après le 28 octobre 2011 ne pourront plus prétendre au trône face à leurs soeurs aînées. C'est l'enfant le plus âgé du souverain qui hérite du trône, quel que soit son sexe.

Succession: top 10

1. le prince Charles, prince de Galles, né en 1948, fils aîné de la reine Elizabeth II

2. le prince William, duc de Cambridge, né en 1982, fils aîné du prince Charles

3. le prince George de Cambridge, né en 2013, fils aîné du prince William

4. la princesse Charlotte de Cambridge, née en 2015, fille cadette du prince William

5. le prince Harry de Galles, né en 1984, fils cadet du prince Charles

6. le prince Andrew, duc de York, né en 1960, deuxième fils de la reine Elizabeth II

7. la princesse Beatrice d'York, née en 1988, fille aînée du prince Andrew

8. la princesse Eugenie d'York, née en 1990, fille cadette du prince Andrew

9. le prince Edward, comte de Wessex, né en 1964, troisième fils de la reine Elizabeth II

10. James, vicomte Severn, né en 2007, fils du prince Edward

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La naissance d'un bébé royal n'est pas un mince événement et le protocole l'entourant obéit à des règles puisant parfois dans des traditions ancestrales:

- Il fut un temps où le ministre de l'Intérieur était censé assister à la naissance pour s'assurer de la légitimité de l'enfant. Cette tradition n'a plus cours depuis 1936 et la naissance de la princesse Alexandra, la cousine de la reine Elizabeth II. Le prince William, en revanche, a prévu d'être présent comme les deux premières fois et comme avant lui Charles, son père, ou Albert, l'époux de la reine Victoria.

- La reine, le premier cercle de la famille royale et les parents de Kate seront ensuite les premiers informés.

- Puis les sujets de sa majesté seront avertis par une proclamation signée des médecins royaux et placée sur un chevalet dans la cour du palais de Buckingham, le même que celui utilisé pour la naissance de William. Modernité oblige, le palais publiera dans le même temps un communiqué et postera l'information sur Twitter et Facebook.

- Des salves de canon seront alors tirées pour saluer la nouvelle (62 coups depuis la Tour de Londres et 41 de Green Park, proche de Buckingham). L'Union Jack sera hissé sur tous les bâtiments officiels.

- Le secrétaire privé de la reine avertira les gouverneurs généraux du Commonwealth.

- Le prénom du bébé pourrait ne pas être dévoilé avant plusieurs jours: les Britanniques avaient dû attendre une semaine avant de connaître celui de William et un mois pour celui de Charles. Celui de George, le premier enfant de William et Kate, né en juillet 2013, a été connu deux jours après sa naissance tout comme celui de sa soeur Charlotte, née en mai 2015.

- On sait déjà en revanche qu'il répondra au nom d'«Altesse Royale».

- Il sera baptisé au sein de l'Eglise anglicane, dans une réplique de la robe de dentelle et de satin que portait la fille aînée de Victoria en 1841. L'originale n'est plus utilisée depuis 2004 pour la préserver de l'usure du temps.

- George avait été baptisé par l'archevêque de Cantorbéry dans la chapelle royale du palais de Saint-James, avec de l'eau du Jourdain - où Jésus a été baptisé par Jean Baptiste selon l'Evangile - versée dans le bassin d'argent sculpté de nénuphars, utilisé depuis plusieurs générations par la famille royale.

- Les bébés royaux ont généralement environ plusieurs parrains et marraines. George en a sept, dont Zara Tindall, la cousine de William, et Charlotte cinq. (AFP/Le Matin)

Créé: 23.04.2018, 11h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.