Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:43

Stalker Ryan Gosling mis à l’abri d'une dingue

L'acteur a obtenu une injonction restrictive à l’encontre d’une fan qui le harcelait. Cette Grace Marie Del Villar pense qu'il est son âme sœur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ryan Gosling peut à nouveau dormir tranquille. Face au harcèlement d’une de ses fans, il a obtenu, selon TMZ, une injonction restrictive. Grace Marie Del Villar est persuadée que l’acteur est son «âme sœur» d’après les documents obtenus par le site d’information. Elle a désormais interdiction d’approcher le compagnon d’Eva Mendes à moins de 100 mètres.

La femme, qui vit à New York, avait tenté de s’introduire dans la propriété de l’acteur à Los Angeles en octobre dernier. Elle avait demandé à l’interphone à voir l’acteur, expliquant qu’elle était «la jumelle de Ryan». En quittant la propriété, elle avait laissé un «catalogue de poupée». Cet événement était survenu après de nombreuses tentatives de rentrer en contact avec l’acteur, à qui elle envoyait régulièrement des colis. Elle lui avait notamment fait parvenir une coupure de magazine représentant Eva Mendes et avec ses coordonnées à elle dessus. Elle a également contacté la sœur de Ryan Gosling en lui disant qu’elle allait «défoncer la gueule de son frère».

L’injonction restrictive concerne également Eva Mendes et Esmeralda, la fille de l’actrice et du comédien, ainsi que les membres de la famille Gosling.

Créé: 21.11.2014, 10h28

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.