Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:52

M6 «Scènes de ménages»: Anne-Elisabeth Blateau en garde à vue

La comédienne aurait tenté d’étrangler une femme pompier et insulté les forces de l'ordre.

Anne-Elisabeth Blateau joue depuis 2011 dans «Scènes de ménages».

Anne-Elisabeth Blateau joue depuis 2011 dans «Scènes de ménages». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Connue pour son rôle d'Emma dans «Scènes de ménages», Anne-Elisabeth Blateau aurait passé la nuit en garde à vue. Selon «Closer», les pompiers seraient venus à son domicile parisien, ce vendredi 6 septembre aux environs de 4h30.

Mais la situation aurait rapidement dégénéré. Contactés pour «une suspicion de traumatisme crânien», les soldats du feu auraient été violemment pris à partie par la comédienne de 43 ans, une fois arrivés sur place.

«Elle se serait jetée sur une femme»

En état d'ivresse, Anne-Elisabeth Blateau aurait été «physiquement agressive». Selon un rapport de police rapporté par le magazine, la comédienne «se serait jetée sur une femme pompier pour l'étrangler. Cette dernière a précisé aux policiers qu'elle souhaitait déposer plainte. Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour calmer la comédienne qui a traité en retour les effectifs de police de sales nazis.»

Créé: 06.09.2019, 15h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.