Lundi 23 octobre 2017 | Dernière mise à jour 19:48

Interview Sofia Vergara: «J’ai eu un cancer, je profite de la vie!»

Si elle joue de son côté latina hot et répond sans filtre, c’est qu’elle a surmonté ses problèmes de santé.

Dans «Apprenti gigolo», Sofia s'offre les services de John Turturro.

Dans «Apprenti gigolo», Sofia s'offre les services de John Turturro. Image: Visual Press Agency

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Célèbre grâce à la série «Modern Family» diffusée sur RTS1, Sofia Vergara adore qu’on la trouve sexy et joue à fond la carte de la latina sensuelle. A 41 ans, elle le prend cela comme un compliment. Dans «L’apprenti gigolo», actuellement sur nos écrans, la comédienne grossit le trait en incarnant une femme qui se paie les services d’un gigolo (John Turturro) pour vivre une expérience à trois avec Sharon Stone.

Loin de chercher à casser son image de «hot mama» (son surnom à Hollywood qui rappelle ses origines colombiennes), Sofia Vergara croque la vie à pleines dents depuis son cancer de la thyroïde. Elle arrive à l’interview avec d’immenses talons hauts, un tailleur ultracourt et moulant ainsi qu’un rouge à lèvres vif.

L’une des scènes mémorables du film est votre ménage à trois avec John Turturro et Sharon Stone. Comment cela s’est-il passé?

J’étais nerveuse. John incarne un fleuriste fauché devenu gigolo pour arrondir ses fins de mois. Il est aussi le metteur en scène du film et m’a vite mise à l’aise. J’avais peur d’avoir du mal à rester dans la peau de cette femme sans devenir ridicule. Je n’ai jamais essayé de faire un plan à trois dans ma vie privée. Sharon a été de bon conseil. C’est elle qui m’a guidée.

Que pensez-vous des femmes qui engagent des gigolos?

Je n’ai jamais eu à payer pour le sexe et je ne supporterais pas cette idée. Mais en tournant ce film j’ai pris conscience que c’est une facilité pour ceux qui se sentent seuls. Qui suis-je pour juger? Si vous avez de l’argent et qu’un gigolo peut vous apporter du plaisir, pourquoi pas? Tant que cela se passe entre adultes consentants.

Est-ce la morale du film?

Au-delà du sexe, une femme recherche surtout un compagnon. La solitude est ce qui pèse le plus. C’est ça la vraie leçon d’«Apprenti gigolo». Chaque individu a le droit au bonheur.

Que pensez-vous de l’attention que l’on porte à votre poitrine généreuse?

J’ai toujours été connue pour mes seins depuis mes débuts dans le showbiz. Cela m’a permis d’avoir des rôles à la télé comme au cinéma. Je n’ai aucun problème à assumer le rôle de la latina à forte poitrine. Cela fait partie du jeu à Hollywood. Mais il y a quelque chose qui m’énerve: J’ai aussi une très belle paire de fesses et j’aimerais bien qu’on les remarque ou qu’on m’en parle plus souvent!

Vous assumez totalement votre côté provocant.

Je ne fais pas ça pour provoquer. S’habiller de façon sexy vient de ma culture latine. On m’a appris qu’une femme doit s’habiller pour plaire aux hommes. Lorsqu’elle est jeune, une fille le fait pour trouver un amoureux puis un mari. Ensuite, si elle continue à s’habiller sensuellement, c’est pour le garder! Je déteste les fringues amples qui cachent les formes. Ma carte d’identité est la seule chose qui me rappelle que je suis entrée dans la quarantaine. Dans ma tête, j’ai 30 ans et encore… Je ne dis pas 20 ans car mon fils en a 21!

Que pense Manolo, votre garçon, de sa mère?

Il est mon plus grand fan. Il n’y a qu’une chose qu’il déteste: lorsqu’on lui demande si je suis sa petite copine. Il répond énervé: «Non, c’est ma mère!» Moi, je prends ça comme un compliment.

Vous devez avoir une discipline de fer pour garder votre silhouette?

A 41 ans cela me demande plus de travail qu’à 20. Mais je vais vous faire une confidence: je déteste la gym. J’ai un coach privé, je fais du vélo et du Pilates… mais par obligation professionnelle. J’ai des copines qui adorent ça. Elles me disent qu’aller faire du sport est leur moment à elles, sans enfants, ni mari. Pour moi, l’exercice est une torture.

Comment trouvez-vous votre équilibre?

J’essaie de tout faire avec modération. La semaine, je surveille tout ce que je mange. Le week-end, je m’accorde tout ce qui me fait envie. Un bon restaurant, une bonne bouteille de vin puis une soirée intime avec mon fiancé. C’est parfait.

On annonce votre mariage cet été avec l’homme d’affaires et politicien Nick Loeb. Vrai?

Nous n’avons pas encore décidé si cela sera une grande cérémonie avec les membres de nos deux familles. Il n’est pas évident de réunir tout ce monde qui vient de pays différents.

Contrairement à beaucoup d’actrices, vous avez gardé les pieds sur terre et vous parlez sans filtre. Pourquoi?

On m’a détecté un cancer de la thyroïde à 28 ans. Et j’ai eu beaucoup de chance car j’ai survécu. C’est souvent à la ménopause que l’on découvre ce type de problème et parfois, il est trop tard. Traverser cette épreuve dans ma jeunesse m’a rendue philosophe. J’apprécie chaque jour sans me prendre la tête.

N’aimeriez-vous pas avoir d’autres styles de propositions en dehors du cliché de la latina rigolote et sexy?

Vous croyez que l’on va penser à moi pour jouer une scientifique ou une astronaute? Je suis lucide. Passer du mannequinat à la comédie a déjà été une chance, être acceptée par Hollywood en venant de Colombie en a été une autre. J’aime rire et faire rire. Gloria, mon personnage du feuilleton «Modern Family», est extravagante, mais c’est moi. Et, je m’assume à 100%. (Le Matin)

Créé: 06.05.2014, 07h14

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.