Mercredi 11 décembre 2019 | Dernière mise à jour 09:48

Argent La somme folle que Kim Kardashian a gagnée en deux minutes

Le lancement de sa marque de lingerie a été un véritable succès. Tous les stocks ont été dévalisés en cent secondes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Décidément, dès que l'une des femmes du clan Kardashian-Jenner lance un nouveau business, c'est un véritable succès. Kim Kardashian a déjà prouvé par le passé qu’elle est une redoutable femme d'affaires. Déjà détentrice d’une marque de cosmétiques, elle a lancé ce 10 septembre sa nouvelle gamme de lingerie.

À l’origine, la marque était censée s’appeler Kimono, mais suite à la polémique la star a décidé de la rebaptiser Skims. Une collection qui a provoqué l’effervescence. Selon TMZ, tous les stocks, pourtant conséquents, ont été dévalisés en 100 secondes. Un record historique en termes de vitesse de vente, toutes marques confondues.

Trop de trafic numérique

Kim Kardashian a ainsi empoché deux millions de dollars en moins de deux minutes. À titre de comparaison, la marque de lingerie Spanx a rapporté quatre millions de dollars lors de sa première année sur le marché. La collection de sous-vêtements de Kim Kardashian a rencontré un tel succès que son lancement a même dû être retardé d’une heure en raison du trafic numérique trop important.

Face à un tel succès, son équipe se dépêche de remettre en ligne les modèles.

Créé: 13.09.2019, 07h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.