Dimanche 24 mai 2020 | Dernière mise à jour 19:29

People Les stars à l'heure de BaselWorld

Egéries de marques, passionnés d'horlogerie ou impliqués dans la création, les stars foulent chaque année le tapis rouge du salon de l'horlogerie et de la joaillerie. Alors que l'édition 2013 ouvre jeudi: en attendant d'y croiser des people, retour sur les visites marquantes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les tapis rouges sont prêts à Bâle. Dès jeudi, sur le site de la foire, ils accueilleront des dizaines de milliers de visiteurs qui viendront découvrir les nouvelles collections des horlogers et joaillers du monde entier. Mais parmi ces visiteurs, certains attireront autant les flashes des photographes que les créations des grandes maisons du luxe.

De Cameron Diaz à Fernando Alonso et de Paris Hilton à Carla Bruni, la présence des stars à Bâle répond à des motivations diverses.

Un buzz pour les marques

La raison la plus courante est le contrat de partenariat: égéries de marques, les mannequins et acteurs ou actrices ne se contentent pas de poser sur le papier glacé des magazines ou sur les panneaux d'affichage public dans les villes. La venue d'une célébrité sur le salon, c'est l'assurance d'un buzz au-delà des milieux spécialisés pour la marque concernée.

La venue de Cameron Diaz en 2012 sur le stand de TAG Heuer avait attiré les photographes et braqué tous les projecteurs sur la marque suisse pendant une journée entière, éclipsant quelque peu la concurrence. Voici quinze ans, la présence de Carla Bruni, sous contrat avec Chopard, avait suscité un engouement similaire.

TAG Heuer avait également créé l'événement en 2010 avec la venue et le discours de Leonardo Di Caprio sur son stand à BaselWorld.

A cette occasion, le comédien américain en avait profité pour s'exprimer sur ce lien avec une marque et son ambition à travers ce partenariat, à découvrir dans cette vidéo.

S'inspirer des qualités

Parfois, le partenariat va plus loin. Des gammes et collections, voire des séries limitées sont créées sur la base de ces partenariats. C'est ainsi que des sportifs voient leur image durablement associée à des produits dont les caractéristiques s'inspirent des qualités des sportifs: fiabilité, vitesse, précision, endurance,...

C'est le cas de Peter Sauber, patron de l'écurie de Formule 1 du même nom, qui travaille depuis plusieurs années avec Certina. Sur le stand de la marque, une monoplace est exposée et le patron, parfois accompagné de ses pilotes, ne manque pas une édition du salon bâlois.

Participer à la création

L'étape suivante pour la star, c'est d'être associée directement à la conception du produit. Ainsi, des sportifs et des comédiens ont participé à l'élaboration de gammes ou d'exemplaires de montres. Souvent dans le design, rarement dans la partie technique il est vrai.

Ainsi, l'ex-basketteur Dennis Rodman avait fait sensation en 2006 sur le stand Von Dutch. L'année précédente, le nageur australien Ian Thorpe avait fait de même sur le stand Omega.

Paris Hilton crée sa propre marque

Un exemple sort du lot toutefois: Paris Hilton ne s'est pas contentée d'être l'égérie d'une marque du luxe. Avec le sens des affaires qui la caractérise, l'héritière de l'empire hôtelier et starlette de la téléréalité américaine a créé sa propre marque de mode, avec des montres et des accessoires de mode à son image.

Pour s'inscrire dans le paysage, elle a dès 2007 exposé ses modèles à Bâle. Et c'est en personne qu'elle est venue sur les bords du Rhin exposer sa démarche et ses créations. Depuis, elle est présente chaque année.

Créé: 24.04.2013, 08h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.