Mardi 17 octobre 2017 | Dernière mise à jour 16:53

Drame Les stars s’unissent contre le racisme

Plusieurs célébrités ont pris parti dans les conflits qui opposaient ce week-end manifestants racistes et antiracistes.

J.K. Rowling, Hayley Williams et John Legend ont manifesté leur dégoût sur les réseaux sociaux face au drame qui s'est déroulé samedi en Virginie.

J.K. Rowling, Hayley Williams et John Legend ont manifesté leur dégoût sur les réseaux sociaux face au drame qui s'est déroulé samedi en Virginie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Certaines célébrités se sont indignées face aux violences racistes qui ont eu lieu ce week-end à Charlottesville, aux Etats-Unis. Vendredi soir, des groupuscules néo-nazi se sont réunis pour manifester contre le retrait de la statue du général Robert E. Lee, qui s’était battu pour le maintien de l’esclavage pendant la guerre de sécession qui avait frappé les Etats-Unis au 19ème siècle, menant à son abolition. La manifestation a continué samedi face à une autre manifestation, antiraciste, organisée contre la première, mais l’ambiance a rapidement tourné au vinaigre, forçant le gouverneur de Virginie à instaurer l’état d’urgence.

Malheureusement, samedi, les violences étaient telles qu’une voiture a fini par foncer dans les groupes antiracistes, faisant un mort et plusieurs blessés. Un drame qui a poussé certaines célébrités à réagir immédiatement après l’arrestation du coupable. «Cette info me rend malade, tout comme les racistes en costume qui paradent autour du fait que des NAZIS descendent dans nos rues en plein jour», a lancé Hayley Williams sur les réseaux sociaux.

Donald Trump, célèbre pour ses tweets lapidaires, a mis cette fois un peu de temps à réagir avant de lancer un appel au calme. «Nous devons TOUS nous unir & condamner les symboles de haine. Il n’y a pas de place pour ce type de violence en Amérique. Nous devons rester indivisibles !», a-t-il publié avant de se mettre quelques détracteurs à dos en précisant que la violence lors de la manifestation venait « des deux camps ».

Parmi ceux-ci, J.K. Rowling, qui a signalé avec humour que Donald Trump avait un peu tardé à se manifester. «Sale journée pour que le président oublie comment on tweet», a-t-elle écrit sur Twitter pour accompagner la photo de deux suprématistes tenant un drapeau nazi lors de la manifestation.

Plus polémique, John Legend a dénoncé les sympathies qui unissaient la Maison Blanche et les suprématistes blancs. « Nous avons des sympathisants nazi et des nationalistes blancs à la Maison Blanche. Condamnez les aussi. Ils ne devraient pas recevoir d’argent du contribuable », a-t-il écrit. Seth Rogen, Mark Ronson, Questlove, Estelle et Ava DuVernay ont aussi exprimé leur indignation.

(Le Matin)

Créé: 13.08.2017, 13h46


Sondage

Devenir obligatoirement donneur d’organes vous gêne-t-il?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.