Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 01:15

Argent Sulitzer: sa vie dans un appartement «de merde»

Ruiné, l'écrivain Paul-Loup Sulitzer a dû se résoudre à renoncer au luxe dont il avait l'habitude.

Paul-Loup Sulitzer vit aujourd'hui à Bruxelles.

Paul-Loup Sulitzer vit aujourd'hui à Bruxelles. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pas facile, quand on a été un homme d'affaires et un écrivain à succès, de vivre modestement. Paul-Loup Sulitzer a dû radicalement changer son train de vie après avoir été ruiné à la suite de son divorce au début des années 2000. Une séparation qui lui a coûté 10 millions d'euros, a-t-il assuré dans «L'Obs». Après un accident vasculaire cérébral et une condamnation pour recel d'abus de biens sociaux, celui qui roulait sur l'or s'est retrouvé sur la paille.

«J'ai bouffé mes réserves. Une fois mes réserves épuisées, j'ai vécu sans fric. Avant, je gagnais jusqu'à 200'000 euros par mois, net. Je me suis retrouvé dans un petit appartement de merde», a déclaré le Français de 71 ans. Fini la villa à Saint-Tropez, le palais italien de Paris et le ranch en Arizona.

Aujourd'hui, l'auteur de «Money» vit avec 1'500 euros par mois et n'a plus que deux costumes, contre 200 quand tout lui souriait. Malgré les apparences, et même si cela peut paraître étonnant, Sulitzer affirme qu'être riche n'a jamais été un but pour lui. «Je n'ai jamais été matérialiste. Pour moi, l'argent n'a pas grande valeur», a-t-il indiqué.

S'il n'est pas matérialiste, Paul-Loup Sulitzer n'est pas non plus modeste. Il confie ainsi se sentir proche de Victor Hugo: «Comme lui, je provoque des passions d'une grande intensité. Au XXe sicècle, je ne vois guère que Françoise Sagan et moi.» Plus modeste, tu meurs!

(Le Matin)

Créé: 07.07.2018, 09h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.