Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Sympa Super Gégé

Gérard Depardieu – en tout bien tout honneur - a aidé une coiffeuse parisienne à se sortir de la faillite.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est le quotidien «Le Parisien» qui relate l’histoire. Catherine, une coiffeuse du VIe arrondissement de Paris s’est retrouvée suite à un sinistre dans son salon, dans une situation proche de la faillite.

Après s’être confiée sur ses difficultés à un autre commerçant de la rue, ce dernier en parle autour de lui. Aux détours de son kiosque, il en parle notamment à Gérard Depardieu, routinier de l’endroit. «Il a écouté et il est revenu avec les clés d’un local, qu’il venait d’acheter rue du Cherche-Midi. Il a accepté de retarder les travaux d’ouverture de son restaurant gastronomique japonais en attendant que la coiffeuse trouve une solution.»

Un geste sincère aidant réellement la coiffeuse qui a expliqué que super Gégé lui demandait un loyer très raisonnable pour le quartier, ce qui l’a sauvée du dépôt de bilan. Gérard, ce héro ! (Le Matin)

Créé: 29.03.2012, 15h00

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.