Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 21:47

TV Thierry Ardisson: «Ruquier? C'est de la télé bulgare!»

L'homme en noir de C8 a accordé une interview dans laquelle il flingue «On n'est pas couché», le talk-show de France 2.

«'On n'est pas couché'? C'est éclairé à la lampe de poche», dit Thierry Ardisson.

«'On n'est pas couché'? C'est éclairé à la lampe de poche», dit Thierry Ardisson. Image: Capture écran C8

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Thierry Ardisson n'a jamais sa langue dans sa poche. Il le démontre une nouvelle fois dans une interview accordée à Télé 2 semaines où il flingue «On n'est pas couché», le talk-show de Laurent Ruquier sur France 2. Une émission coproduite par Catherine Barma avec qui il est en froid. Ceci explique peut-être cela...

«Ruquier dit à ses invités: "Vous venez chez moi, il y a deux chroniqueurs qui vont vous assassiner". Et puis, il a de moins en moins de moyens, constate Ardisson. «On n’est pas couché,» c’est devenu la télé bulgare, éclairée à la lampe de poche. Dommage car c’est une bonne émission.»

Et l'homme en noir d'ajouter: «Moi, je dis toujours à mes invités: "La moitié du temps, je la passe à faire votre promo et le reste, je m’amuse avec vous en faisant des interviews à la con". C’est le deal. Après, on est d’accord que c’est plus facile d’aller se faire sucer chez Drucker qu’emmerder chez Ardisson!» Y en a pour tout le monde. (Le Matin)

Créé: 22.04.2019, 12h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.