Mercredi 16 octobre 2019 | Dernière mise à jour 20:59

Suisse Tina Turner ne pardonnera jamais les violences de son ex

La chanteuse de 79 ans est revenue sur ses 16 ans de mariage avec Ike Turner, décédé en 2007.

Tina Turner vit à Küsnacht, dans le canton de Zurich.

Tina Turner vit à Küsnacht, dans le canton de Zurich. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ike Turner a beau être mort, Tina Turner ne lui a toujours pas pardonné les deux années de violences qu'il lui a fait subir. La chanteuse iconique, dont le mariage abusif a été documenté dans le film «What's Love Got To Do With It», sorti en 1993, a reconnu qu'elle en voulait toujours à son ex-mari et qu'elle ne dépassera jamais la honte, la souffrance et la colère qu'elle ressent.

«Je ne pense pas que je pourrai excuser ce qu'il a fait. Mais Ike est mort, donc ce n'est plus nécessaire de s'inquiéter», a-t-elle déclaré au «New York Times». Ike Turner est mort en 2007, près de 40 ans après leur divorce en 1978, après 16 ans de mariage houleux.

«J'ai eu une vie difficile»

Aujourd'hui, Tina Turner a décidé de se focaliser sur sa vie, sa santé, et son bonheur, plutôt que de s'appesantir sur les souffrances du passé. «Je ne m'identifie qu'à ma vie. J'ai été très occupée. Je travaillais. Mais je ne veux pas nécessairement être perçue comme une personne forte. J'ai eu une vie difficile. Mais j'ai continué à avancer. Il faut continuer à avancer et espérer que quelque chose se passe. Et (ma vie actuelle) a fini par arriver», a-t-elle révélé.

Tina Turner a arrêté la scène il y a 10 ans et rien de sa vie d'avant ne lui manque. «Je ne chante plus. Je ne danse plus. Je ne m'habille plus. Sur ma dernière tournée, j'étais fatiguée de chanter et de faire plaisir à tout le monde. C'est tout ce que j'avais fait de ma vie jusqu'alors», a-t-elle conclu.

Cover Media

Créé: 16.09.2019, 12h57


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.