Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 04:48

Déprédations La tombe de Claude François a été vandalisée

Des fans ont découvert ce week-end que des plaques commémoratives sur la tombe du chanteur avaient été cassées et des fleurs piétinées. La famille de Claude François va porter plainte.

La tombe de Claude François, avant les déprédations. Image: AFP

Dannemois, près de Paris

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tristesse règne chez les fans de Claude François. En effet, ils ont découvert ce week-end la tombe de l'artiste la nuit de vendredi à samedi dans le village de Dannemois (Essone), non loin de Fontainebleau, où il est enterré.

Des photos prises par Le Parisien ont montré des bouquets piétinés, des plaques commémoratives cassées et des couronnes florales renversées. Du sang a également été retrouvé.

La famille de Claude François va déposer plainte pour ces actes de vandalisme, a-t-on appris auprès de l’un des propriétaires de l’ancienne demeure du chanteur. «Claude François Junior (l’un des fils de la vedette) m’a contacté. Il va nous donner pouvoir pour déposer plainte. Nous le ferons mardi ou mercredi», a annoncé Julien Lescure, qui exploite avec ses parents le moulin de Dannemois, devenu musée.

Mort il y a 35 ans

«Quatre ou cinq» plaques commémoratives ont été cassées, des gerbes «renversées» et des fleurs «arrachées» mais la tombe n’a pas été dégradée, a confirmé Julien Lescure. Selon lui, les gendarmes ont trouvé sur les lieux des empreintes et du sang provenant d’une personne qui se serait coupée avec les plaques commémoratives.

Le 11 mars, des fans s’étaient recueillis sur la tombe de Claude François pour commémorer le 35e anniversaire de sa mort, survenue en 1978.

Véritable lieu de pèlerinage pour les aficionados du chanteur, le moulin de Dannemois, une bâtisse du XIIe siècle avec sa roue et son pont de bois situés dans un cadre bucolique, servait de havre à la vedette entre deux tournées.

Créé: 18.03.2013, 09h46

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.