Mardi 20 février 2018 | Dernière mise à jour 19:36

Coulisses Vianney chambre un journaliste de BFM TV

«BFM, tu nous les broutes un peu», a fredonné Vianney lors d'un direct.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Actuellement en tournée en Asie, Vianney était de passage en Corée du Sud le jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang. A deux pas du stade olympique, dans les locaux du QG de la délégation française, l'auteur du tube «Pas là» est monté sur une petite scène pour donner un concert privé. Et un peu irrité par le bavardage du journaliste de BFM Sport Louis Amar, trop heureux d'avoir un accès exclusif à l'endroit, Vianney l'a chambré en direct. «BFM, tu nous les broutes un peu», a-t-il fredonné. En toute sympathie, évidemment, ce qu'a bien compris le journaliste qui a ajouté: «Ça va pas durer longtemps, on vous le promet!». Une séquence à revoir ci-dessus.

(Le Matin)

Créé: 14.02.2018, 21h07


Sondage

La Suisse doit-elle interdire la circulation des voitures diesel les plus polluantes?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.