Vendredi 5 juin 2020 | Dernière mise à jour 19:30

Bill Cosby «Quand je le voyais, j’avais ce sentiment de dégoût»

Janice Dickinson, une des premières femmes à accuser la star déchue de viol, a fait part de sa joie de le savoir condamné.

Janice Dickinson: «Je garde ça depuis 1982 et c’est lentement sorti de moi»

Janice Dickinson: «Je garde ça depuis 1982 et c’est lentement sorti de moi» Image: Visual Press Agency

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’ancienne top modèle Janice Dickinson est ravie du verdict rendu à l’encontre de Bill Cosby. Le comédien a été condamné cette semaine sur trois chefs d'inculpation pour agression sexuelle sur Andrea Constand.

L’ex-mannequin a été l’une des premières à accuser Bill Cosby d’agression sexuelle. Elle affirme qu’il l’a droguée et violée en 1982 à Lake Tahoe dans le Nevada. Son affaire n’a jamais été jugée car les faits étaient prescrits lorsqu’elle a porté ses accusations. Si elle est restée silencieuse pendant quelques jours après l’annonce du verdict, elle s’est finalement exprimée ce vendredi (27 avril 2018) auprès du DailyMailTV.

«Je garde ça depuis 1982 et c’est lentement sorti de moi, tout ce degré de toxicité des émotions que je ressentais, la douleur catastrophique et les cauchemars que j’avais depuis tellement d’années», a-t-elle déclaré. C’est son mari, le Dr Robert Gerner, qui l’a réveillée pour lui annoncer le verdict. «J’ai sauté hors du lit et je me disais ‘’Wow’’», a-t-elle détaillé.

Janice Dickinson a assisté au procès d’Andrea Constand au tribunal de Norristown en Pennsylvanie, mais elle ne voulait pas être vue de Bill Cosby. «Je ne voulais pas que Cosby me voit face à face. Je me suis en quelque sorte cachée derrière un tableau qui l’empêchait de me voir. Je ne voulais pas qu’il voit à quel point j’ai confiance en moi, à quel point je suis belle et à quel point j’ai grandi pour devenir une maman fière et dévouée et une femme fidèle aux causes de toutes les femmes. Pour vous dire la vérité, quand je le voyais du coin de l’œil, j’avais ce sentiment de dégoût qui m’enveloppait », a-t-elle expliqué.

«Je suis sûre qu’il y en a encore plus»

Elle a ajouté : «Cela ne fait aucun doute dans mon esprit. Maintenant que l’on sait que Bill Cosby est un violeur en série, c’est probablement le plus grand violeur de toute l’histoire des Etats-Unis, et peut-être du monde. (Le nombre de femmes à s’être exprimé officiellement) est de 90. J’ai personnellement parlé à de nombreuses femmes qui ne se sont pas publiquement manifestées et je suis sûre qu’il y en a encore plus».

Bill Cosby a toujours démenti les faits qui lui sont reprochés. Maintenant que le verdict a été rendu, le juge doit encore décider d’une sentence. Le comédien risque jusqu’à 30 ans de prison (10 ans pour chaque chef d'inculpation pour avoir drogué et agressé sexuellement Andrea Constand). Quant à Janice Dickinson, elle le poursuit en justice pour diffamation, un procès au civil toujours en cours en Californie.

Créé: 29.04.2018, 13h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.