Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 11:13

Agressions Woody Allen clashe son ex, Mia Farrow, dans ses mémoires

Le cinéaste a finalement réussi à publier son livre. Dans le texte, il règle ses comptes avec l'actrice et rejette toute allégation d’abus contre ses enfants.

Pour Woody Allen, Mia Farrow mène une «quête de vengeance à la manière d'Ahab», faisant référence au capitaine de la baleinière obsédé dans le roman d'Herman Melville «Moby Dick».

Pour Woody Allen, Mia Farrow mène une «quête de vengeance à la manière d'Ahab», faisant référence au capitaine de la baleinière obsédé dans le roman d'Herman Melville «Moby Dick». Image: Getty

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Woody Allen a attaqué son ex-partenaire Mia Farrow, l'accusant d'essayer de détruire sa carrière avec des allégations d'abus sexuels, dans un nouveau livre dont la sortie avait été menacée par le scandale. Les mémoires du cinéaste, «Apropos of Nothing», ont été discrètement publiées aux Etats-Unis par Arcade Publishing lundi 23 mars, deux semaines après que les patrons de Hachette eurent décidé de renoncer à la suite de protestations et démissions des employés soutenant la fille de Mia Farrow, Dylan. Celle-ci affirme avoir été agressée sexuellement par Woody Allen lorsqu'elle avait 7 ans.

Le réalisateur clame à nouveau son innocence dans le livre, en écrivant: «Je n'ai jamais posé un doigt sur Dylan, je ne lui ai jamais rien fait qui puisse être interprété comme un abus; c'était une invention totale du début à la fin.»

«Quête de vengeance»

Il s'en prend ensuite à l'actrice Mia Farrow, insistant sur le fait que les accusations venaient de sa «quête de vengeance à la manière d'Ahab», faisant référence au capitaine de la baleinière obsédé dans le roman classique d'Herman Melville, «Moby Dick».

Woody Allen se souvient également d'une visite chez Mia Farrow, dans le Connecticut, en août 1992, date à laquelle il aurait agressé Dylan, et reconnaît avoir brièvement posé sa tête sur les genoux de sa fille de 7 ans ce jour-là, mais ajoute: «Je ne lui ai certainement rien fait de mal. J'étais dans une pièce pleine de gens qui regardaient la télévision en milieu d'après-midi.»

Woody Allen a fait l'objet de deux enquêtes distinctes sur ces allégations dans les années 1990, mais il n'a jamais été inculpé.

«Je comprends son choc»

Le cinéaste parle également de son histoire d’amour avec sa femme actuelle, Soon-Yi Previn – la fille adoptive de Mia Farrow – dans ses nouveaux mémoires, révélant que «nous ne pouvions pas garder nos mains loin de l'autre» lorsqu'ils sont tombés amoureux pour la première fois. Il explique ensuite que Mia Farrow et lui n'étaient plus ensemble lorsqu'il a commencé à sortir avec Soon-Yi Previn, qui a 35 ans de moins que lui.

Se souvenant du jour où Mia Farrow a appris la nouvelle de leur liaison après avoir découvert des photos érotiques de la jeune femme, il écrit: «Bien sûr, je comprends son choc, son désarroi, sa rage, tout. C'était la bonne réaction.» Mais le cinéaste ne regrette rien. «Parfois, quand les choses se sont compliquées et que j'ai été calomnié partout, on m'a demandé, si j'avais su la tournure que ça prendrait, est-ce que je regrette d'avoir entamé une relation avec Soon-Yi? J'ai toujours répondu que je le referais illico», ajoute Woody Allen.

Cover Media

Créé: 24.03.2020, 10h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.