Vendredi 24 novembre 2017 | Dernière mise à jour 22:45

Oups! Quand Yann Barthès parle de «Burne» au lieu de Brune Poirson

La langue du présentateur de «Quotidien» a fourché, vendredi soir sur TMC, provoquant un fou-rire sur le plateau.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Habitué à buter sur les mots devant la caméra, Yann Barthès s'est particulièrement distingué, vendredi soir, dans «Quotidien».

Alors qu'il taquinait la secrétaire d'État Brune Poirson, présente dans une vidéo où elle semblait ne servir à rien, aux côtés de Nicolas Hulot, lors d'une conférence de presse, le présentateur de TMC a vu sa langue fourcher.

Au lieu de parler de Brune Poirson, Yann Barthès a parlé de... Burne Poirson. Inutile de dire que toute l'équipe de «Quotidien» présente en plateau a éclaté de rire.

A noter que, dans un tweet, Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement régulièrement titillé par Barthès pour ses lapsus, s'est fait un malin plaisir de se moquer l'animateur.

(Le Matin)

Créé: 11.11.2017, 13h48


Sondage

Profitez-vous pleinement du Black Friday?





Sondage

Parvenez-vous à épargner, chaque mois?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.